Partagez|
avatar
PNJ
Messages : 311
Sujet: Prédéfinis du Forum Dim 3 Déc - 0:27

Les prédéfinis du forum



Personnages importants pour la suite de l'aventure et l'histoire de Bordeciel, vous trouverez ici les prédéfinis du forum ! Ils ne sont pas nombreux - leurs liens directs sont en pré-liens, mais n'en sont pas moins importants ! Ils n'attendent que vous pour être incarnés et écrire l'histoire de Bordeciel dans la neige et le sang (ou l'encre).




❖ Pris ; ❖ Libre ; ❖ Réservé
❖ Libre  Advar, Héraut des Compagnons & membre du Cercle ❧ Clive Standen
❖ Libre Elisif la Juste, Jarl de Solitude & Haute-Reine ❧ Alyssa Sutherland
❖ Libre Athellor Mothril, Ambassadeur Thalmor ❧ Hugo Weaving
❖ Libre Laralthir, chef de la Confrérie Noire ❧ Marie Avgeropoulos

❖ Berich Beratius, chef de la Guilde des Voleurs ❧ Iwan Rheon
❖ Dagny la Grande, Jarl de Blancherive ❧ Katheryn Winnick
❖ Erissare Arquen, Archimage de l'Académie de Fortdhiver ❧ Emilia Clarke
❖ Marcus Tullius, Général de la Légion Impériale ❧ Russel Crowe
❖ Nels Stonekeeper, Jarl de Martkarth ❧ Richard Armitage
❖ Ulfric Sombrage, Jarl de Vendeaume, Leader des Sombrages ❧ Sean Bean
❖ Valgeir Tristeglace, Jarl de Fortdhiver ❧ Kit Harrington

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://therebedragons.forumactif.com
avatar
PNJ
Messages : 311
Sujet: Re: Prédéfinis du Forum Dim 3 Déc - 0:28

Elisif la juste
Jarl de Haafingar (Solitude) & Haute-Reine jusqu'à l'élection |  Alyssa Sutherland / Lotte Verbeek


Race & origine ❖ Nordique, Bordeciel Affiliation ❖ Solitude, sa châtellerie et la légion   Age & statut ❖ 30 ans, née en 4E 171, veuve. Divinité ❖ Mara
Points importants
❖ Elisif est née et a grandi la cours de Solitude. Enfant enjouée, elle a eu une vie douce et bien menée entre ses cours et les promenades à cheval sur les routes d'Haafingar, la bibliothèque (ou le tailleur !) de la ville.
❖ En grandissant, sa beauté devint de plus en plus éblouissante, et la demoiselle avait de nombreux prétendants parmi lesquels Torygg, fils du Jarl, qui lui fit une cours assidue. Si sa réserve et sa pudeur la poussèrent à lui résister, le mariage fut inévitable : Elisif était éprise de Torygg et devint la femme du Jarl de Solitude, son beau-père laissant sa place à Torygg lorsqu'il se sentit trop vieux pour être un bon dirigeant. Elle eu la chance de faire un mariage d'amour.
❖ Elisif n'a aucune compétence en politique, cette tâche revenant entièrement à son mari. Il faut également dire qu'elle ne s'y est jamais intéressée non plus, préférant largement les lectures, les évènements de la Cours tel que les bals, ou tout simplement le balades à travers la ville, à l'écoute de la population.
❖ Si elle n'avait aucune compétence politique, elle avait un jugement doux et avisé, et a déjà aidé son mari à régler quelque différend entre leurs sujets, ce qui lui valu le surnom d'Elisif la Juste.
❖ Elle avait senti la monté des tensions après le Traité de l'Or Blanc, notamment avec les quelques soulèvement et protestation Nordiques, et n'apprécie pas spécialement le Thalmor. Pour autant, le vent de rébellion ne l'atteint pas plus que cela ; Elisif, si elle le respectait, n'adorait pas spécialement Talos. Et soutenait les décisions de son mari, qui avait été élu Haut-Roi de Bordeciel quelques années plus tôt, alors qu'elle avait 25 ans.
❖ Son mari fut tué par Ulfric lors d'un duel singulier, à mort, légalement, entre le Haut-Roi et son Jarl. Ulfric le tua grâce à sa Voix, et Elisif croit la version de l'Empire proclamant un lâche assassinat. Toujours éprise de Torygg, elle voue aujourd'hui une haine féroce à son meurtrier.
❖ Elle entreprit un voyage jusqu'à l'autel de Talos, près de Blancherive, au pied d'une montagne et près d'une rivière, afin d'y déposer la corne de guerre de Torygg. Loin de faire ça religieusement, elle accompli plutôt les dernières volontés de son mari, pour un ultime adieu. Elle n'était évidemment pas seule, après ce qui était arrivé à son mari, c'est escorté par sa garde et par un petit détachement de gardes de Blancherive qu'elle s'y rendit.
❖ Elisif a hérité du titre de Jarl de Torygg à sa mort, n'ayant eu aucun héritier du temps de leur mariage. Elle dû alors tenir la Cours à Solitude et travaille en étroite collaboration avec l'Empire contre Ulfric et ses Sombrages. Mais contrer la rébellion n'est pas la seule raison de son appuie à l'Empire : son mari ayant travaillé pour l'Empire, Solitude servant de base militaire à la Légion et n'ayant aucune compétence politique... Elle ne réfléchit pas longtemps avant de prendre cette décision qui, elle en est certaine, est mieux pour Haafingar et pour Bordeciel.
❖ Beaucoup disent que la majorité de ses fonctions ne sont que courtoisie et représentation, et que les décisions qu'Elisif prend sont en réalité dictée ou manipulé par son chambellan et par le général Tullius. Ce n'est pas totalement faux, même si elle fait de son mieux pour apprendre les bases de la politique et, à terme, parvenir à se débrouiller seule un tant soi peu. Cela dit, Elisif n'est pas aveugle pour autant, et elle sait hausser la voix si elle a l'impression de se faire mener en bateau ou si on ne veut pas écouter son avis.
❖ Elisif est également Haute-Reine de Bordeciel en attendant une réunion du Conseil visant à élire un nouveau Haut-Roi.

 
Caractère❖ Douce ❖ Forte ❖ Réservée ❖Courageuse ❖ Malléable ❖ Désabusée ❖ Attentive ❖ Mélancolique

Compétences ❖  Chant ❖  diplomatie ❖ étiquette de la Cour ❖  équitation ❖ bases du combat à l'épée et au bouclier

Pre-liens
❧ Chambellan libre
- Mage de la cour libre
- Huscarl libre
- Athellor Mothril pv, réservé
- Marcus Tullius pv, libre
- Pré-liens de votre choix à proposer ici
  



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://therebedragons.forumactif.com
avatar
PNJ
Messages : 311
Sujet: Re: Prédéfinis du Forum Dim 3 Déc - 15:32

Marcus Tullius pris
Général de la Légion Impériale, gouverneur militaire de Bordeciel |  Oscar Isaac / Russel Crowe
Race & origine ❖ Impérial, Cyrodiil Affiliation ❖ L'Empire & la Légion avant tout, Bordeciel, le Thalmor par obligation   Age & statut ❖ 36 ans, né en 4E 165, célibataire Divinité ❖ Akatosh
Points importants
❖ Marcus est né et a grandi au cœur de l'Empire, en Cyrodiil. Il a très rapidement montré des prédispositions pour le commandement et la stratégie militaire, s'y intéressant depuis tout petit. Son père était un lieutenant militaire en Cyrodiil, et c'est très certainement de là que lui vient cette passion.
❖ Il avait six ans lorsque la Grande Guerre contre les Elfes éclata, en 4E 171, et neuf ans en 4E 174 lorsque son père périt au combat, un an avant que le traité de paix de l'Or Blanc soit signé entre l'Empire et le Thalmor. Cette perte l'affecta énormément, et fut le déclic qui le fit entrer dans l'armée, aspirant lui-même à devenir lieutenant.
❖ Ses capacités indéniables (et peut-être un peu son nom) lui furent d'une grande aide, et l'un des généraux de la Légion le prit sous son aile pour lui apprendre les bases du métier. Mais Marcus était intelligent et aimait être polyvalent, aussi  jongla-t-il entre son éducation militaire et l'Université des Arcanes, école de magie de Cyrodiil équivalente à l'Académie de Fortdhiver, afin d'y apprendre à maîtriser la magie d'Illusion qui (pensait-il avec justesse) pourrait lui être d'une grande aide lorsqu'il des hommes sous ses ordres. C'est également à l'Université des Arcanes qu'il appris les bases de la géopolitique, l'Université étant également (contrairement à l'Académie) porté sur des intérêts politiques.
❖ Petit prodige, Marcus gravit rapidement les différents échelons militaires de la Légion, s'illustrant dans plusieurs petites rixes, et fut finalement nommé gouverneur militaire de Bordeciel, et général de la Légion stationnant là-bas.
❖ Sa mutation et sa promotion ne furent pas seulement dû à la chance ou au hasard : on comptait sur lui pour capturer Ulfric, assassin du Haut-Roi en cavale, et redresser la situation en Bordeciel tout en respectant assez le Thalmor pour ne pas les froisser et risquer, en prime, de déclencher une nouvelle guerre contre les Elfes. Il fit plutôt bonne impression en capturant rapidement Ulfric, son bras droit et quelques-uns de ses partisans.
❖ Marcus se rendit à Helgen avec ses prisonniers afin de les faire exécuter, mais ils furent stoppés par l'arrivée d'un Dragon réduisant Helgen et la quasi-totalité de ses habitants en cendre. Ulfric échappa à Marcus dans la panique, mais ils parvinrent tous deux à s'échapper, chacun de leur côté. Marcus rentra à Solitude avec un goût amer dans la bouche et un sentiment de défaite, même si Ulfric ne lui a pas échappé sur une erreur, ce que son Légat et ses supérieurs tentent de lui faire comprendre.
❖ Le siège de Fortdhiver ne le dérange pas sur le plan stratégique en tant que tel : si les Sombrages veulent assiéger leurs alliés, grand bien leur fasse. Ce qui lui pose un peu plus problème, en revanche, c'est l'Académie de Fortdhiver bloqué. Il craint qu'Ulfric ne fasse plier à sa volonté l'Archimage et gagne, de gré ou de force, la force des Mages dans son camp ; il se prépare à envoyer un messager discret (et, peut-être, peu fréquentable) afin d'assurer son soutient et sa bonne volonté auprès de l'Archimage.
❖ Concernant le Thalmor, Marcus s'entendrait presque avec Ulfric s'ils en avaient l'occasion. Il en veut en effet au Thalmor, au-delà de la mort de son père, pour le Traité de l'Or Blanc qu'il voit comme un début du retour de la suprématie elfique en Tamriel. Si Marcus affiche un certain désintérêt, et de l'ignorance, par rapport à l'histoire et la culture Nordique, il reconnaît cependant le courage des Nordiques et affirme que "la dureté de Bordeciel dessèche un homme vers sa vraie personne". Il en vient petit à petit à apprécier la région, et à avoir de moins en moins de sympathie pour le Thalmor, ce que la diplomatie lui interdit de montrer.

 
Caractère❖ Stratège ❖ Patient ❖ Organisé ❖ Attentif ❖ Autoritaire ❖ Méfiant ❖ Strict ❖ Acerbe

Compétences ❖ Stratégie militaire ❖ Commandement ❖ Combat à l'épée et notion de tir à l'arc ❖ Magie d'illusion de niveau adepte ❖ Bonnes connaissances (géo)politique

Pre-liens
❧ Chambellan de Solitude libre
❧ Légat libre
- Elisif la Juste pv, libre
- Athellor Mothril pv, libre
- Ulfric Sombrage pv, libre
- Erissare Arquen
- Pré-liens de votre choix à proposer ici
  



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://therebedragons.forumactif.com
avatar
PNJ
Messages : 311
Sujet: Re: Prédéfinis du Forum Dim 3 Déc - 15:32

Athellor Mothril
Ambassadeur du Thalmor en Bordeciel | Hugo Weaving / Orlando Bloom

Race & origine ❖ Haut-Elfe, Archipel d'AutomneAffiliation ❖ Le Thalmor, le domaine Aldmeris, les elfes Age & statut ❖ 87 ans, né en 4E 114, célibataire Divinité ❖ Auri-El (ou Akatosh du panthéon Impérial)
Points importants
❖ Athellor possède une dague enchantée qui affaiblit magiquement l'ennemi qu'il blesse.
❖ L'Altmer est né sur l'Archipel d'Automne, dans une famille noble très proche de la famille Aldmeri, famille dirigeante du domaine Aldmeris. Les Mothril ont toujours montré un indéfectible soutient pour le Thalmor et sa cause, croyant fermement à la supérioté des elfes (et en particulier des Altmers) qui devraient reprendre possession de Tamriel et asseoir leur soutient sur les Hommes : c'est dans cette ambiance et cette idéologie que le petit Athellor a été élevé, et c'est presque naturellement qu'il eut les mêmes convictions.
❖ Il se destina au départ à devenir mage, et entra dans l'école la plus prestigieuse du Domaine ses dix-huit ans révolus. Il y étudia en particulier la magie d'Illusion et, en parallèle et à une moindre mesure, la magie de Destruction (particulièrement l'élément de l'air). Il étudia pendant près de trente ans (ce qui peu paraître énorme pour un humain, mais relativement normal pour un elfe), et sorti de l'école avec une maîtrise excellente de l'Illusion et presque aussi bonne de la Destruction ; ses compétences en Conjuration étaient un peu moindre, mais il ne cessa jamais de s'entraîner lorsqu'il en avait le temps.
❖ Ce qui motiva l'arrêt de ses études en magie était son autre grande passion, son grand projet ; celui du Thalmor. Il sentait les tensions grimper avec l'Empire des Hommes et voulait devenir l'un des acteur principaux de la glorieuse victoire elfique. Il se tourna alors vers des études de politique, suivant son oncle - proche du dirigeant du Thalmor - partout, et s'avéra être aussi doué en diplomatie et en géopolitique qu'il était doué en magie. Son esprit aiguisé attira l'attention du Parti, et il s'y fit rapidement une place de choix.
❖ Cela faisait un peu moins de dix ans qu'il avait commencé à s'intéresser réellement à la politique lorsque la Grande Guerre éclata en 4E 171. Il avait tant attendu ce moment qu'il ne désirait pas manque sa chance. Il se dévoila bon stratège, promulguant de bons conseils sur la marche à suivre grâce à sa vision d'ensemble de la situation. Il s'illustra sur le terrain, ombre meurtrière et destructrice à deux dagues.
❖ Quelques semaines à peine avant l'arrêt des combats et les négociations menant au Traîté de l'Or Blanc, Athellor fut gravement blessé au combat. Il fut sauvé de justesse, et resta deux semaines dans le coma avant d'être alité le temps que les blessures se referment totalement et que les muscles touchés ne se réparent. Il était bloqué là, dans ce lit certes confortable et somptueux, mais loin des négociations. Loin de son but suprême. Evidemment, le résultat fit pencher la balance en faveur des Elfes, mais il était persuadé qu'ils auraient pu avoir tellement plus que simplement l'interdiction du culte de Talos.
❖ Ne supportant pas d'avoir raté cet évènement, il demanda à être envoyé à Bordeciel en tant qu'Ambassadeur afin d'y avoir la mainmise sur les négociations et la cohabitation avec l'Empire, ce qui lui fut accordé. Le vent de protestation des Nordiques ne lui fait pas peur, et il traque avec détermination les adorateurs de Talos, qu'il fait généralement torturer pour avoir des noms, ou exécuter. Et parfois, il lui arrive de se prêter lui-même au jeu.
❖ La mort du Haut-Roi n'est pas une bonne nouvelle pour lui, surtout si c'est cet Ulfric qui le remplace, ce qu'il fait bien comprendre au général Tullius. L'Empire fait donc passer cette mort pour un "assassinat" lâche et cruel, et le meurtrier est donc activement recherché. Lorsque ce dernier est capturé, mais que son exécution est stoppée à cause de l'arrivée impromptue d'un dragon, Athellor tremble : mais non pas à cause de la guerre civile sur le point d'éclater (en soi, que les hommes s'entre-tuent eux-même ne le dérange absolument pas), mais bien parce que les dragons sont à ses yeux une menace autrement plus importantes que les querelles humaines, voire humaines et elfiques.
❖ Athellor n'apprécie pas l'Académie, en particulier à cause de son Archimage qui est, à ses yeux, une traîtresse. Il ne comprend pas sa sympathie pour les autres races qui l'a poussé à tourner le dos à son peuple ; il aimerait la comprendre, la ramener sur le droit chemin voire, s'il n'y parvient pas, s'en débarrasser. Mais pour autant, son âme de mage n'approuve pas du tout le siège qu'Ulfric fait à Fortdhiver pour faire pression sur l'Académie. C'est un fait qui l'exaspère au plus haut point, d'autant plus qu'il n'est pas fou : il sait que contre les dragons, on aura besoin de tout le monde et en particulier des mages les plus compétents.
❖ L'une des rares choses qui auraient tendance à adoucir son caractère envers les humains est la menace draconique qui se profile. Face à ces créatures du passé, dévastatrices et promesses de mort, ils sont tous dans le même bateau, et Athellor est capable de mettre sa rancœur et sa détermination de côté pour leur survie à tous. Parce qu'un dragon ne fera certainement pas la différence entre un homme et un elfe.

Caractère❖ Stratège ❖ Consciencieux ❖ Patient ❖ Loyal ❖ Manipulateur ❖ Sans scrupule ❖ Hautain ❖ Charmeur

Compétences ❖ Magie d'illusion niveau maître ❖ Magie de Destruction (manipulation de l'air) niveau Expert ❖ Magie de Conjuration niveau adepte ❖ Dague et lame courte ❖ Politique ❖ Diplomatie ❖ Base en Alchimie

Pre-liens
❧ Maître Exécuteur   libre
❧ Espion libre
- Elisif la Juste pv, libre
- Marcus Tullius pv, libre
- Erissare Arquen
- Pré-liens de votre choix à proposer ici
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://therebedragons.forumactif.com
avatar
PNJ
Messages : 311
Sujet: Re: Prédéfinis du Forum Dim 3 Déc - 15:32

Ulfric Sombrage
Jarl d'Estemarche (Vendeaume) & dirigeant de la rébellion Sombrage |  Sean Bean / Toby Stephens pris
Race & origine ❖ Nordique, Bordeciel Affiliation ❖ Bordeciel, les Sombrages, Vendeaume Age & statut ❖ 43 ans, né en 4E 158, célibataire Divinité ❖ Talos
Points importants
❖ Ulfric est le fils du Jarl de Vendeaume, destiné à hériter du titre à sa mort. Dès son plus jeune âge, il a été confronté aux durs hivers d'Estemarche et a appris à manier les armes. On pouvait dors et déjà lui deviner un fort caractère, à l'épreuve de la neige et de la glace.
❖ Dès ses dix-huit ans (4E 175), à la signature du Traîté de l'Or Blanc, il désire se battre. Sa fougue et sa colère contre ce traité attise un premier vent de colère chez les Nordiques. Alors à Markarth pour aider le Jarl à se débarasser des Parjures, il réussi à négocier avec celui-ci afin que lui et ses troupes puissent continuer à adorer Talos impunément dans la châtellerie de la Crevasse mais, un an plus tard, le Jarl trahit sa parole et dénonce Ulfric à au Thalmor, qui le ramène à Solitude et l'y enferme.
❖ Cette même année (4E 176), alors qu'Ulfric est enfermé, il apprend la mort de son père. Ulfric impuissant, la châtellerie d'Estemarche est sans Jarl : ses plus proches collaborateurs décident alors de l'aider à s'échapper de prison, et lui permette de regagner Vendeaume. Sachant cela, la Légion et le Thalmor abandonne les charges contre lui, impuissants à aller le chercher dans ses terres et voulant éviter la guerre civile qu'ils sentent poindre. Ce n'est évidemment pas le cas d'Ulfric, mais il est patient.
❖ Il reste quelques années à Vendeaume, le temps de bien prendre son rôle de Jarl en main et d'assurer la légitimité aux yeux de Nordiques lui étant déjà tout loyal. Une fois son pouvoir bien assis, il lègue ses fonctions à son chambellan, bras droit et meilleur ami le temps qu'il sera absent ; Ulfric prévoit en effet de faire un pèlerinage. En 4E 179, il part pour les Haut-Hrothgar, gravissant les sept milles marches pour étudier la Voix auprès des Grises-Barbes. Certains de ses proches pensent qu'il avait l'intention de devenir l'un d'entre eux, mais après plus de dix ans passé à étudier la Voix avec eux, il revint à Vendeaume et repris sa place de Jarl.
❖ Loin d'être hué pour avoir échappé à ses fonctions tout ce temps, il était admiré de ses sujets qui voyait en lui un vrai et fier Nordique respectant et faisant vivre leurs traditions là où l'Empire tentait, avec le Thalmor, de les corrompre. La véritable de raison de son retour est que, sachant maîtriser la Voix à un niveau relativement faible (mais convenable pour le commun des mortels), et voyant le Thalmor sévir de plus en plus durement, l'âme de Nordique d'Ulfric ne pu supporter plus cette vision. Il devait concrétiser cette rébellion, à laquelle il donna son nom, ses partisans devenant ainsi les Sombrages.
❖ Les tensions montent petit à petit entre la Légion et les Sombrages tandis qu'Ulfric met son plan au point ; il va confronter le jeune Haut-Roi Torygg en duel. Il s'agit d'une tradition Nordique autorisant un Jarl à confronter son Haut-Roi dans un duel à mort afin de prendre sa place : Ulfric ne laisse aucune chance à Torygg, le tuant sur le coup grâce à la Voix. Ce changement n'étant pas au goût de la Légion, l'Empire fit passer ce duel pour un lâche assassinat, forçant Ulfric à fuir.
❖ Malgré toute sa ruse, la traque lancée contre Ulfric paya avec l'arrivée du général Tullius, qui mena le Jarl prétendument Haut-Roi jusqu'à Helgen afin de l'exécuter, avec son bras-droit et quelques-uns de ses partisans attrapés en même temps. L'exécution est stoppée à cause de l'arrivée d'un Dragon détruisant Helgen, et Ulfric profite de la panique général pour fuir avec son bras-droit, et retourner à Vendeaume.
❖ Aujourd'hui, Bordeciel est divisé entre ses partisans et ceux de l'Empire, et Ulfric trouve cette division entre les Nordiques inadmissibles. Il ne comprends pas comment une partie de son peuple peut soutenir l'Empire, ou rester neutre, mais cela n'arrêtera pas la rébellion Sombrage. Il a, depuis quelques mois, envoyé l'un de ses lieutenants assiéger Fortdhiver, et sens que les affrontements contre la Légion ne vont pas tarder à éclater. Il aimerait avoir le soutient de Blancherive, seule châtellerie encore neutre, bien qu'il ai eu des différends avec le père de la Jarl actuelle dans sa jeunesse.
❖ Ulfric n'est pas raciste à proprement parler (quoi que) car il supporte bien les Dunmers présents dans Vendeaume, mais il supporte très mal tous les étrangers. Les seuls auxquels il porte un tant soit peu d'intérêt ou de respect sont les étrangers de l'Académie de Fortdhiver, car il sait que très peu de Nordiques ont une sensibilité magique trop faible pour être de bons mages. Du reste, moins il en voit, mieux il se porte... Ce que ne cautionne pas forcément son bras-droit, qui essaie parfois de lui faire admettre qu'en traitant mieux les Elfes Noirs, ils soutiendraient certainement leur cause, puisqu'ils ne soutiennent pas, pour la plupart, le Thalmor.

Caractère❖ Déterminé ❖ Courageux ❖ Loyal ❖ Intelligent ❖ Têtu ❖ Impulsif ❖ Colérique ❖ Rancunier

Compétences ❖ La Voix ❖ La politique ❖ La stratégie militaire ❖ Armes à deux mains ❖ le Commandement

Pre-liens
❧ Bras-droit libre
❧ Chambellan Vendeaume libre
❧ Lieutement n°1 libre
- Marcus Tullius pv, libre
- Nels Stonekeeper pv, libre
- Valgeir Tristeglace pv, libre
- Pré-liens de votre choix à proposer ici
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://therebedragons.forumactif.com
avatar
PNJ
Messages : 311
Sujet: Re: Prédéfinis du Forum Dim 3 Déc - 15:32

Valgeir Tristeglace
Jarl de Fortdhiver |  Kit Harrington / Richard Madden pris
Race & origine ❖ Nordique, Bordeciel Affiliation ❖ Fortdhiver, les Sombrages,
quoi que sa loyauté envers eux est mise à l'épreuve Age & statut ❖ 28 ans, 4E 173, célibataire Divinité ❖ Kynareth
Points importants
❖ Valgeir a toujours vu Fortdhiver en ruine avec, seule, fièrement dressée, l'Académie. La vie à Fortdhiver n'a jamais été facile, même pour le fils du Jarl, né un hiver particulièrement rude. La mère morte en couche, le père désabusé - mais pas mauvais père pour autant - il a dû se battre contre le froid et les éléments depuis qu'il sait marcher.
❖ On a tenté de lui instiller, comme à beaucoup, la crainte des mages. Mais cette crainte s'est mue en admiration respectueuse pour ces hommes et ces femmes maîtrisant et apprenant la magie. D'aussi loin qu'il se souvienne, il a toujours connu l'actuelle archimage. C'est auprès d'elle que, dans sa jeunesse, il a appris à développer des capacités en magie de Destruction de feu. Les progrès étaient difficiles mais, avec des efforts, il parvint à atteindre le niveau d'adepte. Il a dû arrêter lorsque son père commença à l'initier aux rôle de Jarl, mais continua à s'entraîner dans son coin, ses compétences magiques lui servant, la plupart du temps, à allumer des feux de cheminées sans se fatiguer.
❖ Il avait à peine vingt-cinq ans lorsque son père périt d'une mauvaise grippe, faisant de lui le plus jeune Jarl de Bordeciel, le moins expérimenté et, peut-être, le plus manipulable. C'est également de cet évènement que lui vient le titre de Tristeglace. C'est sans grande hésitation que le Nordique se tourna vers les Sombrages, choix autant dû au fait de sa proximité avec Vendeaume que des affres de sa jeunesse de nordique malmené par le froid. Fortdhiver, comme figée dans le temps depuis le cataclysme qui fit disparaître la moitié de la ville, est l'image même d'un peuple refusant de voir ses traditions disparaître ou évoluer.
❖ Ce que n'avait pas prévu Valgeir, c'est qu'Ulfric envoie l'un de ses lieutenants assiéger la ville pour tenter de faire plier les mages. Si le siège est assez doux, compte tenu de l'allégeance de Fortdhiver, et qu'il permet d'aider à nourrir la population, l'égo et la confiance du jeune Jarl est blessé. Il est jeune, il est vrai ; mais vous savez ce qu'on dit. Il a beau aimer réchauffer sa couche avec le corps d'amantes, il n'est pas totalement désintéressé ou idiot pour autant, contrairement à l'image qu'il peut donner de lui : il s'agit de son académie, et il respecte (autant qu'il pourrait craindre) les mages qui y vivent et qui veulent rester neutre. Sa propre mentalité et sa loyauté aux Sombrages est mise à rude épreuve par ce siège.

Caractère❖ Diplomate ❖ Patient ❖ Attentif ❖ Protecteur ❖ Secret ❖ Froid ❖ Libertin ❖ Méfiant

Compétences ❖ Epée ❖ Armes lourde ❖ Stratégie ❖ Diplomatie ❖ Politique dans une moindre mesure ❖ Magie de Destruction de Feu niveau adepte

Pre-liens
❧ Chambellan Fortdhiver libre
❧ Lieutenant Sombrage libre
- Ulfric Sombrage pv, libre
- Erissare Arquen
- Pré-liens de votre choix à proposer ici
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://therebedragons.forumactif.com
avatar
PNJ
Messages : 311
Sujet: Re: Prédéfinis du Forum Dim 3 Déc - 15:32

Dagny la Grande Prise
Jarl de Blancherive |  Katheryn Winnick / Miranda Otto
Race & origine  ❖ Nordique, Bordeciel Affiliation  ❖ Blancherive avant tout, neutre dans la guerre civile Age & statut  ❖ 34 ans, née en 4E 167, célibataire Divinité  ❖ Zénithar en priorité. Il lui arrive également de prier Stendarr et, rarement et dans le plus grand des secrets, comme son père avant elle, Talos.
Points importants
❖ Dagny a deux frères plus jeunes qu'elle, Frothar et Nelkir. Tous trois enfants du Jarl Balgruuf le Grand, Nelkir est né après la mort de leur mère. La version officielle est qu'il ait été adopté par leur père en un geste de bienveillance, mais la vérité est qu'il s'agit d'un bâtard dont il n'a su se séparer après la mort en couche de la mère. Cela n'a jamais importé pour les trois enfants qui se sont toujours très bien entendus malgré tout. Dagny et Frothar ne gardent que très peu de souvenirs de leur mère, étant encore très jeune lorsqu'elle périt, emportée par une maladie.
❖ Elle n'a jamais eu un grand intérêt pour les belles robes et les danses. Dès son plus jeune âge, ce qu'elle aimait tout particulièrement, c'était galoper dans les plaines autour de Blancherive, sentir le vent fouetter son visage et le sentiment de liberté qui en découlait. Toujours accompagnée au moins de ses frères, et avec toujours quelques gardes ou Compagnons pour veiller à leur sécurité, il leur semblait que la vie ne pouvait pas être meilleure que par chez eux.
❖ Dagny apprit le métier de Jarl qui lui reviendrait un jour auprès de son père ; comment gérer les affaires, comment traiter ses sujets, comment négocier. Elle était plutôt douée pour tout ça, ce qui rassurait grandement Balgruuf quand à l'avenir de la châtellerie, mais sa fille manquait d'intérêt pour tout ça et semblait encore trop immature pour prendre les rênes du royaume, préférant ceux de ses cheveux et les chaises en pailles des hydromelleries qui lui offraient un verre avec joie plutôt que son futur trône.
❖ La mort de son père, survenu peu de temps après l'assassinat de Torygg, l'a prise de court. Son père était malade, elle et ses frères le savaient, mais ils avaient toujours pensé que ce n'était que bénin et qu'il s'en remettrait vite. Elle devint Jarl sans s'y être réellement préparée, devant assumer ses responsabilités du jour au lendemain. Ce qu'elle fit, plus ou moins bien, n'oubliant ni l'alcool ni les chevaux pour autant.
❖ Voilà presque un an que Dagny est devenue Jarl, et elle a décidé de poursuivre la politique de neutralité mené par son père. Elle sait que sa châtellerie est un pivot pour tout Bordeciel, et que son allégeance à l'un ou l'autre camp le mettrait dans une position favorable face à son ennemi. Au sein de sa châtellerie, deux clans on pris leur partie, chacun pour une cause opposée, et c'est très bien ainsi. Cela permet à la jeune femme d'avoir une vue d'ensemble de la situation et, si Blancherive continue à fournir la Légion en arme et armure et qu'elle tendrait à éprouver de la sympathie pour eux, elle reste clair sur ses intentions. Elle restera neutre, pour le plus grand bonheur et la prospérité de ses sujets.
❖ Son accession soudaine et inattendue au rang de Jarl l'a rendue attentive aux avis et conseils de chacun, en particulier de ses deux frères et de son chambellan, qui était également le chambellan de son père. Dagny écoute aussi, lorsqu'ils viennent jusqu'à elle, les chefs des deux clans les plus importants de la ville, ainsi que le Héraut des Compagnons, qu'elle estime : elle sait composer avec tout ce petit monde et se forger sa propre opinion sur la situation à partir de tout ça ; en revanche, une fois qu'elle s'est décidée et qu'elle pense avoir fait le bon choix... Bon courage pour essayer de lui faire faire marche arrière. Elle-même se sait obstinée, et c'est pour cela qu'elle prend le temps d'écouter tout le monde et de réfléchir à partir de toutes les informations. Lorsqu'elle prend une décision, elle a horreur d'en changer.
❖ Dagny n'a pas seulement hérité de la place de son père : après un an de règne, ses sujets lui on attribué le même surnom qu'à son père, heureux de leur nouvelle Jarl ; elle devint ainsi Dagny la Grande. Elle a également hérité de son arc enchanté, qui inflige des dégâts de glace à sa cible.

Caractère❖ Déterminée ❖ Forte ❖ Juste ❖ Joviale ❖ Tête-Brûlée ❖ Susceptible ❖ Amour de l'hydromel ❖ Manque de confiance

Compétences ❖ Combat à l'épée ❖ Archerie ❖ Equitation ❖ Diplomatie ❖ Politique ❖ Marchandage

Pre-liens
❧ Frothar pris
❧ Nelkir libre
❧ Chambellan libre
- Advar pv, libre
- Pré-liens de votre choix à proposer ici
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://therebedragons.forumactif.com
avatar
PNJ
Messages : 311
Sujet: Re: Prédéfinis du Forum Dim 3 Déc - 15:33

Advar
Héraut des Compagnons et membre du Cercle |  Clive Standen / Chris Hemsworth

Race & origine ❖ Nordique, Bordeciel Affiliation ❖ Les Compagnons, Blancherive, Bordeciel Age & statut ❖ 38 ans, 4E 163, veuf Divinité ❖ Hircine (daedra), et Talos dans la plus grande discrétion, même si celui-ci ne lui accordera pas de miracle dû à son pacte avec Hircine.
Points importants
❖ Advar est né à Rivebois, un petit village entre Blancherive et Helgen, niché aux pieds des montagnes et au bord d'une rivière. Il était le fils du forgeron du village, mais n'a jamais vraiment aspiré à reprendre la forge, et son père ne lui en a jamais voulu pour ça : il y a suffisamment d'autres jeunes intéressé(e)s par ce boulot pour laisser son fils mener la vie dont il rêve ; devenir un guerrier, voire un garde.
❖ Si Advar n'aidait pas son père à la forge en tant que tel, il s'occupait d'aiguiser les lames et, ensuite, de les tester. C'est sur des mannequins, et lors de petit duel amicaux avec les gardes du village, qu'il appris en premier lieu à manier une arme. Il participa ensuite à plusieurs chasses organisées par le village, et suivit bénévolement des gardes partant traquer des bandits. C'est comme ça qu'il a découvert que son arme de prédilection était la hache de guerre.
❖ Il est parti pour Blancherive un peu avant ses vingt ans dans l'espoir de devenir garde de la ville, mais il a trouvé mieux : les Compagnons. Il a en effet aidé deux Compagnons à tuer un ours non loin des écuries de la ville et, pour le remercier, on l'a emmené à Jorrvaskr, le quartier général des Compagnons, où il a su faire ses preuves. L'état d'esprit des Compagnons et leur mode de vie était exactement ce qu'Advar aimait et recherchait, et cela fit la plus grande fierté de ses parents.
❖ Au fil des années, il a été envoyé sur plusieurs missions de plus ou moins grande importance et, gagnant la confiance de l'ancien Héraut des Compagnons, il fut admis dans le « Cercle » et devint un loup-garou, avec une poignée d'autre Compagnons se comptant sur les doigts d'une main.
❖ Advar a rencontré Ismy alors qu'il avait 23 ans. Il l'a courtisé durant plusieurs mois, et ils se sont finalement marié. Il en était fou amoureux et, s'ils n'ont jamais réussi à avoir d'enfant - le regret de leur vie - ils étaient heureux tous les deux. Deux ans après qu'il ait rejoint le Cercle, Ismy fut portée disparue et retrouvé assassinée par la Main d'Argent, comme un avertissement pour les membres du Cercle. Ce n'était pas le premier, même si ce genre d'évènement restait rare, et le Cercle lança une offensive pour retrouver et se débarrasser du groupe de la Main d'Argent ayant fait ça.
❖ Ismy avait toujours été très compréhensive à son égard, connaissant son secret, mais Advar s'en veut énormément pour son meurtre, pensant ne pas avoir été assez prudent. Il pu compter sur ses frères et sœurs Compagnons pour faire face à cette tragédie, et jura, pour faire honneur à sa femme, de ne plus jamais laisser de telles injustices être reproduites.
❖ La Main d'Argent resta calme et silencieuse pendant un long moment, et Advar et le Cercle ne se lancèrent pas à la poursuite vaine et inutile de ses membres ; mais il restèrent prudents, et c'est peut-être cette prudence qui expliqua le silence de la Main d'Argent.
❖ Le Héraut des Compagnons périt après un combat particulièrement difficile contre un groupe de bandits s'étant installé dans une grotte et sévissant au nord de Blancherive. Il succomba à ses blessures une fois rentré à Jorrvaskr, sommant les Compagnons de réfléchir à choisir Advar comme nouveau Héraut. Si sa modestie l'empêcha d'accepter immédiatement, il finit tout de même par être nommé Héraut des Compagnons après de longues discussions. Il avait alors 30 ans.
❖ Il n'a pas spécialement de position sur la guerre civile qui frappe à leur porte : il reproche autant à la Légion qui a signé avec le Thalmor l'interdiction de pratique le culte de Talos qu'il reproche aux Sombrages de diviser Bordeciel et de, certainement très bientôt, mettre toute la région à feu et à sang. Les dragons se chargent déjà très bien de la partie « feu », voire même de la partie « sang » en ce moment.
❖ Il soutient la Jarl dans sa politique de neutralité, et connait parfois quelques tensions avec le frère de celle-ci, Frothar le général de la Garde, vis à vis de la position de Blancherive et de sa neutralité dans la guerre à venir ; mais les tensions ne dégénèrent généralement pas, le Héraut étant estimé et respecté en Bordeciel.
❖ La Main d'Argent a également profité du chaos régnant à Bordeciel, entre les Dragons et les Sombrages, pour reprendre discrètement ses attaques contre le Cercle, rouvrant les hostilités avec celui-ci, et les vieilles blessures d'Advar. Ce dernier a malgré tout réussi à faire son deuil, et a retrouvé sa jovialité d'antan, sachant pertinemment qu'Ismy n'aurait pas aimé le voir abattu et dépressif. Pour autant, il ne l'a pas oublié et peut parfois se montrer mélancolique.

Caractère❖ Protecteur ❖ Avisé ❖ Consciencieux ❖ Amical ❖ Téméraire ❖ Borné ❖ Familier ❖ Fantasque

Compétences ❖ Hache de guerre ❖ Lycanthropie ❖ Bonnes bases en archerie et épée ❖ Equitation ❖ Chasse/traque ❖ Meneur d'hommes

Pre-liens
❧ Frothar libre
❧ Nelkir libre
❧ Chambellan libre
- Dagny la Grande pv, réservée
- Pré-liens de votre choix à proposer ici
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://therebedragons.forumactif.com
avatar
PNJ
Messages : 311
Sujet: Re: Prédéfinis du Forum Dim 3 Déc - 15:33

Nels Stonekeeper pris
Jarl de Markarth |  Richard Armitage / Timothy Omundson

Race & origine ❖ Nordique, Bordeciel Affiliation ❖ Markath, partisan de l'Empire et opposé aux Parjures Age & statut ❖ 47 ans, 4E 152, célibataire Divinité ❖ Il suit les préceptes de Stendarr, bien qu'au quotidien il accorde aussi de l'importance à Zenithar.
Points importants
❖ Fils et petit-fils de Jarl, Nels a toujours vécu à Markarth. Il est fier de son lignage et de sa famille, qui a toujours été membre du Conseil, parfois plusieurs membres à la fois. Digne, il connaît son statut et n'apprécie guère d'être tourné en ridicule ou de descendre de cette dignité.
❖ Grandir dans une noble famille de Markarth lui a permis d'apprendre la forge des métaux précieux qui font la richesse de la ville. Il connait particulièrement la fonte des métaux, et leur transformation, ainsi que le commerce qui y est lié. Cela fait longtemps que ses fonctions l'ont empêché de travailler à la forge, mais il conserve une impressionnante collection d'armures dans ses appartements, et a un forgeron particulier.
❖ Il connaît le Thalmor depuis l'enfance : il n'est pas à l'aise à l'ambassade, ni avec leurs vues, mais il a choisi de collaborer avec eux pour la paix de l'Empire. Pour cela, il accueille plusieurs de leurs représentants dans son palais - tout en étant clair sur la hiérarchie en jeu ici. Il ferme les yeux sur le culte de Talos qu'il sait opérer en ville, mais s'il doit choisir entre la paix et l'ancienne foi, il n'hésitera pas à punir ceux qui opposent au Thalmor, et la déjà fait par des exécutions publiques. De la même façon que son père avait dénoncé Ulfric au Thalmor lorsque celui-ci avait aidé la Crevasse a se libérer des Parjures [ opinion au choix ]
❖ Il ne s'inquiète pas des dragons : Markarth est en pierre, et les dragons sont les cadets de ses soucis, puisqu'ils ne peuvent détruire la ville et que les habitants peuvent se protéger à l'intérieur de leur montagne. Il a du mal à vouloir se soucier de ce qui se passer à l'extérieur de leurs murs. Il est fier de Markarth, mais ne se préoccupe pas du reste, tant que cela veut dire qu'il y a la paix dans la Crevasse. Pourtant Markarth et ses habitants cependant, ainsi que leur indépendance, il est prêt à tout.
❖ Il est devenu jarl il y a une quinzaine d'années, à la mort de son père, tué par une attaque des Parjures - le plus clair de son temps est occupé à lutter contre les attaques de Parjures qui menacent la sécurité de sa châtellenie, et les voleurs qui participent à l'insécurité. Insécurité qui l'insupporte au plus haut point.
❖ Il apprécie l'histoire, ayant laissé son mage installé un musée dans ses murs. Personnellement, il préfère l'histoire géopolitique, fier de l'histoire de la Crevasse, mais aussi intéressé par la stratégie, les anciennes guerres et tout ce qui touche au passé.
❖ Il a une meute de chien au palais, qu'il adore plus que tout. Ceux ci sont dressés à l'attaque et à la chasse. Nels ignore pour l'heure que l'éleveur de ses chiens chéris les avait élevé à la chair humaine, faisant partie de la secte de Namira. Sa réaction est au choix.
❖ Il tient à la paix avant tout. C'est un homme d'action, pragmatique, les pieds sur terre, qui n'a pas peur de la diplomatie et des compromis. Il peut facilement s'emporter, ou avoir des opinions trop tranchées mais il a été éduqué en jarl et fait des efforts pour tempérer son caractère. La paix est sa priorité, ainsi que maintenir l'Empire... et Markarth a l'écart de la guerre. Il n'hésite pas à faire appel à l'aide de l'empire, surtout si ça peut éviter des pertes parmi ses hommes.

Caractère❖ Honorable ❖ Fier ❖ Ouvert au compromis ❖ Protecteur ❖ Apprécie les fêtes ❖ Rancunier ❖ Téméraire ❖ Maniaque du contrôle

Compétences ❖ Epée ❖ Maniement du bouclier ❖ Histoire ❖ Diplomatie ❖ Connaissance de la forge   

Pre-liens
❧ Chambellan Markarth libre
❧ Espion Thalmor libre
- Marcus Tullius pv, libre
- Athellor Mothril pv, réservé
- Ulfric Sombrage pv, libre
- Wyn Ysciele, mage de la cour.
- Chef des Voleurs
- Pré-liens de votre choix à proposer ici
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://therebedragons.forumactif.com
avatar
PNJ
Messages : 311
Sujet: Re: Prédéfinis du Forum Dim 3 Déc - 15:34

Laralthir
Chef de la Confrérie Noire |  Marie Avgeropoulos / Alycia Debnam-Carey
Race & origine ❖ Bosmer, Val-BoiséAffiliation ❖ La Confrérie Noire avant tout Age & statut ❖ 68 ans, née en 4E 133, célibataire Divinité ❖ Mephala (daedra), la Mère de la Nuit, et Sithis depuis qu'elle a rejoint la Confrérie Noire, bien qu'elle ait parfois une pensée pour ses anciens dieux bosmers, et notamment Yffre
Points importants
❖ Laralthir est née et a grandi dans le lieu paisible qu'est Val-Boisé, à l'abri des arbres. Elle y a développé ses grands talents d'archerie et son agilité à manipuler la dague. Elle était un chasseur prometteur et agréable, doublé d'un joli brin d'elfe.
❖ Elle avait un peu plus de trente ans lorsque ses parents décidèrent d'effectuer un petit voyage en Bordeciel pour y vivre de nouvelles expériences de chasses et découvrir la région. Malheureusement, les tensions entre les Altmers et les Hommes étaient palpables, et ils furent pris pour des espions tentant de franchir clandestinement la frontière. Si Laralthir parvint à s'enfuir, tout le reste de sa famille périt entre ses mains des gardes.
❖ Suite à cet incident, la Bosmer traqua et assassina chacun des membres de cette garde ayant participé au massacre de sa famille, dans la plus grande discrétion, attirant sur elle le regard d'une Confrérie Noire en déclin.
❖ Lorsqu'elle cru enfin pouvoir dormir sur ses deux oreilles pointues et rentrer à Val-Boisé, faute d'avoir d'autres projets, elle se fit tranquilliser et enlever en pleine nuit pour se réveiller dans une cabane perdue au milieu de nulle part, quasiment vide de meuble. Trois personnes étaient attachés et les yeux bandés dans son dos, et une femme dans une tenue noire et bordeaux lui expliqua la situation : elle devait passer le test si elle voulait rejoindre la Confrérie. Laralthir le réussit haut la main, ne faisant montre d'aucune pitié et d'aucun remord en assassinant les trois victimes pour être certaine de ne pas se tromper, impressionnant son recruteur.
❖ Elle trouva dans la Confrérie Noire à la fois une nouvelle raison de vivre, un but et, surtout, une nouvelle famille, ce qui lui manquait certainement le plus. L'elfe s'avéra être un membre de choix, organisée, consciencieuse, méthodique et, surtout, efficace.
❖ Durant ces trois dernières années, alors que la Confrérie semblait décliner de plus en plus, elle reçu une série de contrat visant la Légion Impériale. L'argent venait d'un anonyme, et Valkor, Nordique alors à la tête de la Confrérie, semblait accepter ce fait sans rechigner. Si plusieurs personnes, dont Laralthir, semblaient méfiant vis à vis de ces contrats, ils les exécutèrent sans rien dire, loin de se douter de ce qu'il se tramait réellement.
❖ Il y a deux ans, une troupe de la Légion pénétra dans le Sanctuaire de la Confrérie, à Epervine, afin de le détruire et d'annihiler la Confrérie Noire. Il apparu que Valkor s'était laissé corrompre et avait mené la Confrérie Noire tout droit à cet instant et à sa perte ; l'affrontement fut terrible, et les pertes chez les Légionnaires et chez les Confréristes furent très lourdes. Le sanctuaire entièrement détruit, Valkor mort avec plus de la moitié de leurs frères et sœurs, les quelques survivants crurent que la Confrérie ne se relèverait jamais de cet évènement.
❖ C'est à ce moment-là que, avec les conseils et l'impulsion de celui qui deviendrait son Second, Laralthir pris la tête de la Confrérie avec l'approbation de tous. Son Second leur révéla l'existence d'un second Sanctuaire à Aubétoile, dans lequel ils pourraient s'installer et refonder la Confrérie Noire, une nouvelle Confrérie lavé de sa corruption et à nouveau fondé sur des préceptes la préservant du déclin.
❖ Les survivants firent un voyage long et éprouvant vers Aubétoile, devant veiller à passer inaperçu avec le cercueil de la Mère de la Nuit. Ils y parvinrent néanmoins, découvrant un sanctuaire spacieux, mieux agencé, mais...
❖ Pendant plusieurs longues semaines, il fallut dormir dans des sac de couchages sur un peu de paille à même le sol ; mais la volonté de Laralthir et de la Confrérie n'en fut que renforcée. Lançant ses frères, ses sœurs (et elle-même) à la chasse aux contrats, ils réussirent à réunir assez de fond pour penser à aménager le nouveau Sanctuaire. Laralthir alla d'ailleurs renforcé le contrat avec la Guilde des Voleurs, à présent installé à Markarth ; ils avaient connu un sort similaire et devait se serrer les coudes. Au-delà de ça, leur accord était simple : ils évitaient de se marcher sur les pieds, la Confrérie débarrassait la Guilde des gêneurs à prix cassés et, en échange, ils les fournissaient en meubles et équipement pour presque rien. Un accord qui fonctionne toujours assez bien aujourd'hui.
❖ Laralthir se moque un peu de la guerre civile en approche. Elle craint beaucoup plus le Thalmor, ainsi qu'une nouvelle guerre entre les elfes et les hommes. Les Bosmers n'ont jamais apprécié le faste et l'esprit de domination du Thalmor, et elle n'est pas différente de son peuple d'origine sur ce point.
❖ La Confrérie retrouve lentement, mais sûrement, un peu de sa splendeur passée. Si son nom n'est pas encore murmuré avec crainte dans tout Bordeciel, il commence à l'être dans les châtelleries avoisinant celle d'Aubétoile, et les contrats recommences à affluer, ce qui est encourageant. Laralthir a pris le partie de ne pas s'engager, ni elle-même, ni la Confrérie, dans la guerre civile : ils continuent d'abattre leurs contrats, peu importe qu'ils soient commandités par la Légion ou les Sombrages (ou pas aucun des deux camps). En revanche, elle laisse ses frères et ses sœurs exprimer leur avis, voire soutenir leur camp, tout en les gardant à l'œil. Un bon Confrériste ne devrait penser qu'à ses frères, ses sœurs et la Mère de la Nuit ; et si le comportement de l'un d'entre eux vis à vis de la guerre devait entacher les relations entre les enfants de Mephala, Laralthir n'hésiterait pas à sévir. La Confrérie ne subirait plus jamais un tel traitement que sous l'autorité de Valkor, et elle est intraitable et intransigeante sur ce point.
❖ Secrète et méfiante, elle laisse très peu de personnes entrer dans son cercle intime et devenir réellement proche d'elle, même parmi ses frères et sœurs confréristes. Pour autant, elle reste d'une sympathie et d'une tendresse rare envers chacun d'entre eux : ils sont après tout tous les enfants de la Mère de la Nuit, et une famille qui doit restée unie et soudée. En raison des évènements traumatisants survenu quelques années plus tôt au sein de la Confrérie, elle tente de rester la plus transparente possible quand à ses agissements et projets pour la Confrérie en elle-même.
❖ Laralthir possède un arc enchanté avec l'Enchantement de la Lune Silencieuse : le jour, ses flèches infligent des dégâts de feu à ses victimes et, la nuit, elle les vampirise.

Caractère❖ Rusée ❖ Attentive ❖ Prudente ❖ Consciencieuse ❖ Secrète ❖ Méfiante ❖ Autoritaire ❖ Brutale

Compétences ❖ Archerie ❖ Communication animal ❖ Dague ❖ Agilité ❖ Discrétion ❖ Stratège

Pre-liens
❧ Second  libre
❧ Chef des Voleurs
- Pré-liens de votre choix à proposer ici
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://therebedragons.forumactif.com
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Prédéfinis du Forum
Revenir en haut Aller en bas
 

Prédéfinis du Forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» HUM GENYEN YON TRAVESTI SOU FORUM HAITI
» un nouveau succes pour forum haiti .Ole!
» BIENTOT 27 AOUT KAKAKOK AURA 2 ANS SUR LE FORUM HAITI DES IDEES
» Y-a-t-il un Canadien sur ce forum qui maitrise ce sujet?
» HM, déja sur le forum de playnitude !!!!





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
There be Dragons :: Registres Impériaux :: Mises à Prix-