Partagez|
avatar
Chambellan
Messages : 131
Sujet: watch the queen conquer (ulfric) Jeu 24 Mai - 18:25
Watch the queen conquer

Date du rp Année 201, après l'intrigue de Markarth.
Partenaire Ulfric Sombrage
Climat, météo, saison, heure Fin d'une longue journée froide.


ERENDIS
&
ULFRIC
Le goût du pouvoir est le même que celui du sang : du fer dans ma bouche, du fer dans ma main. Le sacrifice est nécessaire.

Leur petite aventure à Markarth s'était soldé par un échec cuisant. Les pavés de la ville rougissaient encore du sang des innocents quand Erendis l'avait quitté, seule. Arrivée la veille en compagnie du Chambellan d'Ulfric Sombrage, la nuit avait eu raison de l'homme dont le sang souillé également le sol de cette ville maudite. Elle ne s'était pas retournée sur les récents événements, n'avait pas demandé une nouvelle audience auprès du régent de la ville. Peine perdue. Personne ne l'écouterait plus. Sans doute soupçonnait du pire, Erendis se fond dans la foule qui quitte les lieux, aussi discrète qu'une ombre. Attirer d'avantage l'attention sur sa personne risquait non seulement de la mettre directement en péril, mais aussi de désavantager considérablement les Sombrage. Elle chevauchait à vive allure vers Vendeaume, destination finale où elle rendrait des comptes à Ulfric sur ce qu'elle avait vu et sur la tragique disparition du Chambellan. Dix longs jours de chevauchée à ressasser les événements, à se poser mille et une questions. Elle avait interrogé les Dieux, n'obtenant de réponses que de la part de sa Maîtresse Azura. Ce qu'elle avait entrevu lui suffisait amplement. Erendis n'en demandait pas plus. Les interrogations sur Markarth peuvent bien rester sans réponses. Elle sait désormais qu'elle obtiendra ce qu'elle désire. Le pouvoir est à portée de ses mains. Il ne lui échappera pas. C'est écrit.

Les nouvelles de la mort du chambellan ont déjà dû se répandre comme une traînée de poudre à travers tout Bordeciel et déjà Ulfric devait préparer ses plans, l'avenir. Leur cause ne devait pas en pâtir et, tout au long de son voyage, Erendis a gardé les oreilles en alerte, écoutant ici et là les conversations des uns et des autres, tirant le meilleur profit des quelques informations qu'elle récoltait. Quand enfin les portes de Vendeaume s'ouvrent à elle, c'est épuisée qu'Erendis grimpe jusqu'au Palais des Rois pour s'entretenir en privé avec Ulfric Sombrage. Il l'attends, appuyé sur de vielles cartes, la mine sombre, l'air grave. Débarrassée de ses vêtements de voyage, vêtue de sa robe noir fétiche, Erendis glisse dans la pièce, silencieuse. « Mon Jarl. » dit-elle, captant finalement l'attention du roi en devenir. Un demi-sourire sur les lèvres, elle s'incline brièvement, politesse qu'elle n'assume pas jusqu'au bout. Fatiguée par la route et sa chevauchée, las, Erendis ne cache pas son épuisement. Elle sait également que son récit à venir est capital pour son Jarl et n'omettra donc aucun détail.
CODAGE PAR AMIANTE

________________

❝ i am the sorcerer of my own darkness. ❞ where once was light, now darkness falls. where once was love, love is no more.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
Sujet: Re: watch the queen conquer (ulfric) Ven 25 Mai - 9:53
Vendheaume, palais des rois, salle de réunion...

Son chambellan était mort. Ulfric avait apprit la nouvelle la veille de la part d'un messager.
D'une part, toute la nuit, il avait discuté avec son ami sur le devenir du poste. Il n'y a ni temps pour les funérailles, ni temps pour le deuil.
D'autre part, il devait revoir ses plans, les affrontements avec la Légion ne tarderaient pas.
Les discussions sur l'avancement de la guerre durèrent toute la journée, le peu de luminosité naturelle éclairant la salle alors qu'une violente tempête de neige frappa la ville en soirée. Discutant avec un autre capitaine paré d'une armure de fourrure, fatigué, il pose la question.

« Qu'en est-il du siège de Fortdhiver ? »

Le capitaine pousse un long soupir nerveux, il approche lentement et se penche lui aussi sur les cartes, posant son doigt ganté de fourrure sur l'emplacement de l'Académie des Mages.

« Il n'y a pas plus d'avancement que la dernière fois mon Jarl, les mages refusent toujours de laisser tomber leurs boucliers. »

Ulfric frappe soudainement du poing sur la table, le visage crispé. La nouvelle ne semblait pas lui plaire, au fond de lui, il trépignait d'impatience de commencer enfin cette guerre.

« Bon sang, maudits mages. » grommelle t-il dans sa barbe

Ulfric se penche sur les cartes de Bordeciel, il pose le regard sur Blancherive puis Fortdhiver.. Blancherive n'avait pas encore prit parti dans cette guerre, et le soutien du jarl de Fortdhiver décroît de jour en jour. Les petits drapeaux blancs plantés sur ces châtelleries semblent le narguer, le nordique serre le poing, les Sombrages n'ont plus le temps à perdre avec des sièges interminables.

« Et Blancherive ? La fille de Balgruuf a t-elle daigné nous donner enfin une réponse ? »

A ces mots, Erendis pousse les portes,  entrant en trombe dans la salle, sa cape de fourrure et sa robe noire couverte de neige. Ulfric remarque son visage creusé, son grand épuisement et ses joues rosies par le froid de dehors. La prophétesse s'approche et s'incline brièvement, comme si elle était en retard.

« Mon Jarl. »

A ces mots, les deux hommes tournent la tête, enfin elle est là après des jours interminables se dit Ulfric, et comme annoncé, il manque le chambellan.
Le nordique se redresse, tournant la tête vers le capitaine, lui faisant signe de la tête de sortir de la pièce.

« Laissez nous un moment. » dit Ulfric, d'une voix profonde.

Et il s'exécuta, de son pas lourd il quitta la salle, claquant les portes. Ulfric s'avançe lentement, laissant sa cape de fourrure glisser sur le sol, et arrive à la hauteur de la dame. Le jarl la regarde d'un air sévère, croisant les bras.
Pendant un temps qui paraît une éternité, il plonge profondément son regard dans les yeux de la femme, avant d'enfin prendre la parole, d'un air grave.

« J'espère que tu as une explication... Erendis. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chambellan
Messages : 131
Sujet: Re: watch the queen conquer (ulfric) Jeu 9 Aoû - 15:37
ERENDIS
&
ULFRIC
Le goût du pouvoir est le même que celui du sang : du fer dans ma bouche, du fer dans ma main. Le sacrifice est nécessaire.

Elle a eu tout loisir d'anticiper les questions d'Ulfric, de soigner ses réponses, d'arranger quelques mensonges au besoin. Le voyage avait été long et éprouvant et la perspective de devoir rendre des comptes à son jarl quelques minutes à peine après avoir mis pieds à terre, n'avait guère arrangé son humeur. Elle aurait préféré rejoindre sa chambre, s'asseoir au coin du feu en sirotant un hydromel accompagné d'une soupe chaude. Mais non. Ce petit plaisir tout simple lui était refusé. Son devoir envers le jarl devait passer avant tout et Erendis devait donc assumer son rôle avant de penser à son repos largement mérité. Elle devine que cette entrevue sera longue et potentiellement pénible pour elle, Ulfric étant, de toute évidence, d'ores et déjà passablement énervé. Ayant finalement congédié son capitaine qui s'éloigne non sans un regard vers Erendis, le jarl s'avance et lui tient tête, son regard plongé dans celui de la jeune femme comme si cette introspection suffirait à comprendre. Il n'y avait aucune réponse dans les yeux sombre d'Erendis. Rien que l'abîme d'un long trajet et les souffrances méconnues d'une vie brisée. Le temps semble ralentir sa course durant cet instant interminable. Elle voudrait déjà en avoir fini, qu'il la congédie, lisant finalement la fatigue sur son visage tiré. Mais non. Ulfric a besoin de réponses et elle est la seule à même de lui en fournir. De toute évidence, son discours se devra d'être juste. Elle ne peut se permettre aucun faux pas, les soupçons sur la mort de feu le chambellan pensant désormais sur sa tête. « Il n'y a rien pour nous à Markarth. La ville est désormais teintée de rouge. C'est une rivière de sang qui coule en son sein. » Même sa voix est fatiguée, plus lente que d'habitude, teintée de notes sévères. Elle marque une pause, cherchant encore à déterminer ce qu'elle doit révéler ou garder secret quand en vérité la décision a été prise depuis bien longtemps. « La ville a été prise par les créatures de la nuit. Les vampires n'ont fait preuve d'aucune pitié, tuant sans distinction hommes, femmes et enfant, Sombrages et Impériaux. » Elle l'a vu de ses yeux. Cette nuit sanglante n'a épargné personne, faisant éclater momentanément les clans si bien qu'Erendis a fermé les yeux sur ce général impérial. « J'ai perdu le Chambellan de vue. Nous avons été séparé par la foule et la panique environnante. » Pure vérité. Ulfric n'a qu'à regarder dans ses yeux pour s’apercevoir qu'il n'y a là aucun mensonge, aucune malice. « Je ne saurais dire si l'attaque visait notre cause ou si l'événement n'est qu'une malheureuse coïncidence. » Chose à laquelle Erendis ne croit pas. Elle avait été placé à Markarth par les Dieux et Azura lui avait finalement envoyé un ultime message. Il ne tenait qu'à elle d'en découvrir le sens aussitôt cette entrevue terminée. Son précieux trésor elle le gardait dissimulé, caché à la vue de tous, espérant pouvoir l'examiner au plus vite.
CODAGE PAR AMIANTE

________________

❝ i am the sorcerer of my own darkness. ❞ where once was light, now darkness falls. where once was love, love is no more.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: watch the queen conquer (ulfric)
Revenir en haut Aller en bas
 

watch the queen conquer (ulfric)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» You could be the king but watch the Queen conquer
» lee ◊ don't be a drag, just be a queen
» Barbie Fashion Queen contre Barbie Geek [Swann et quelques moldus]
» Queen's Academy
» [RP] Baptême de Queen





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
There be Dragons :: Archives de Tamriel :: Les Archives :: Archives des Rps-