Partagez|
avatar
Général de la garde
Messages : 127
Sujet: Before I go, I want you to know | ft. Sven Ven 12 Oct - 19:51
Before I go, I want you to know


Date du rp Mi l'An
Partenaire ft. Sven
Climat, météo, saison, heure Aux aurores, temps doux. La journée promet d'être "chaude" et ensoleillée.





Sven & Frothar
Before I go, I want you to know



Des mois qu’ils avaient tué leur premier dragon. Des mois que Frothar s’était avéré être Enfant de Dragon. Longtemps, il avait presque eu peur de parler, de peur de blesser quelqu’un. Il lui avait fallu la patience de son entourage pour finalement redevenir totalement l’homme qu’il était avant d’absorber cette âme de dragon : l’homme qui ne s’inquiétait pas de boire et de brailler, et qui osait lever la voix sur ses troupes. Aucune table ne s’était renversée et aucun homme ne s’était envolé sous l’effet de sa Voix. Il avait toujours l’impression que ce don aurait été plus utile à Nelkir qu’à lui. Son jeune frère en aurait certainement maîtrisé les subtilités plus rapidement... mais après tout, il s’agissait là d’un avantage considérable en combat.

Des mois avaient passés, puisqu’ils étaient à présent en Mi-L’an. La menace des dragons étaient présentes, ancrés dans l’esprits des survivants de Blancherive, et la Guerre Civile était toujours au cœur de leur pays, les tensions augmentant petit à petit. Et une poignée d’hommes et de femmes courageux se préparaient à reprendre Helgen. Leur but ? En faire le bastion des chasseurs de dragons. Sombrages, Légions, peu importait. Ils savaient ce qui était le plus urgent. Cela dit, actuellement, le plus urgent pour Frothar était de rejoindre Sven. Des mois, également, qu’il allait régulièrement passer du temps avec Sven, en tout bien tout honneur, et qu’il n’en passait plus à faire des bêtises avec d’autres hommes. Un changement s’était opéré en lui. Un changement certainement survenu après avoir faillit mourir face à la créature de légende crachant du feu, qui avait longtemps fait peur à Frothar.

Il ne s’était jamais attaché à personne. Jamais. Et cela valait mieux, puisqu’il ne voulait pas que son homosexualité s’ébruite. A vrai dire, la moitié de Blancherive devait le savoir, et l’autre moitié s’en douter, mais il était encore assez naïf et aveugle pour penser que personne ne savait qu’il aimait les hommes. Et la perspective de pouvoir perdre la vie en tentant de reprendre Helgen le poussait à, pour la première fois, mettre des mots sur ses sentiments. Les avouer. Ne pas être un esprit errant torturé par le fait qu’il n’ai jamais trouvé le courage de dire à quelqu’un qu’il éprouvait une affection à nulle autre pareille pour lui.

Le départ n’était plus pour dans très longtemps. A vrai dire, il devait partir le lendemain. C’est donc de bon matin qu’il était parti pour rejoindre l’homme qui occupait actuellement un peu trop ses pensées. Laissant son cheval aux soins des ouvriers de Sven, et suivit de près par son fidèle chien, il toqua à la porte. Il attendit quelques instant, la boule au ventre, que le propriétaire vienne lui ouvrir, et entra avec un sourire qui se voulait chaleureux. « Sven ! Désolé, je sais qu’il est tôt. » Il hésita un instant, jetant un coup d’œil autour de lui pour voir si Seren était dans les parages, et laissant Herulf se poser près du feu. « Je suis venu parce qu’il y a... Plusieurs choses dont j’aimerai te parler. Je ne sais pas si elles vont toutes te plaire, cela dit, mais... » Il haussa une épaule. A un moment donné, il fallait bien parler, même si la vérité pouvait ne pas plaire à chaque fois.

HRP.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °

________________


Love doesn't discriminate between the sinners and the saints
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 18
Sujet: Re: Before I go, I want you to know | ft. Sven Ven 12 Oct - 20:59


Before I go, I want you to know
Frothar & Sven

« What do you have to say ? »
L'aube point à peine à l'horizon, venant cueillir un Sven encore passablement ensommeillé, pelotonné dans son lit. L'avantage de vivre hors des murs de Blancherive, c'est qu'il règne une tranquillité presque permanente aux abords de ses écuries, lui permettant ainsi de jouir de grâces matinées souvent amplement méritées. Après tout, les palefreniers peuvent bien prendre le relais durant quelques heures, non ?
D'autant plus que depuis quelques mois, le repos est dur à trouver. Comment un sommeil réparateur pourrait-il s'inviter quand la sourde angoisse de se faire réveiller par un dragon en furie s'impose à la moindre occasion ? Les âmes de Blancherive sont marquées par cette attaque ; à raison. De son côté, le semi-elfe a beau affirmer qu'il reste serein, qu'il n'abandonnera ni les chevaux ni ces bâtiments hérités de son père... Parfois le doute l'étreint, l'empêche de dormir. S'il avait tort ? Si son entêtement finissait par causer sa perte ? Être dévoré vivant par un lézard cracheur de feu (ou de glace, il paraît qu'il y en a qui crachent de la glace), cela ne doit pas être des plus agréables...

Avec un sourpir, Sven se tourne... Pour se retrouver avec le nez collé contre la joue poilue de Seren. En quelques mois à peine, le chaton a bien grandi. C'est peu de le dire. Aujourd'hui sa stature dépasse celle de n'importe quel chien de Blancherive, avec malgré tout un comportement de gros bébé qui lui colle encore à la peau. Ayons une pensée compatissante pour le malheureux khajiit qui s'est retrouvé avec une jeune smilodon sur les talons parce que celle-ci a estimé que la queue du félin humanoïde constituait un jouet parfait à courser. Aucun blessé à déplorer, ceci dit ! Juste l'amour propre du chat bipède, éventuellement. L'écrivain ayant une bonne -voire excellente- maîtrise sur sa protégée, les  gardes de la Fort-Dragon tout comme les Compagnons la laissent aller en paix. Non sans garder un œil dessus, il est vrai. Au fond, Sven est pratiquement persuadé qu'il doit cette acceptation à Frothar, ne serait-ce qu'un tout petit peu...

Soudain on frappe à la porte. Un grognement échappe au semi-elfe, ce qui ne l'empêche pas de se redresser, puis de se lever en abandonnant la smilodon encore endormie sur le lit. Quand l'huis s'ouvre, c'est pour dévoiler... Frothar. Tiens, quand on parle du loup ! Malgré l'heure matinale, c'est avec un sourire qu'il est accueilli, la main du maître d'écurie ayant même une caresse pour Herulf qui trouve sa place près de la cheminée presque comme s'il vivait là.

- C'est rien, ne t'inquiète pas. Et puis je suis toujours heureux de te voir, tu le sais bien. Assis-toi, je t'en prie. De quoi tu voudrais me parler? Au travers du brouillard de somnolence qui commence à s'effilocher doucement, Sven réalise que son ami a l'air quelque peu nerveux. Ajouté à cela ses propres paroles qui laissent présager que certains points de la conversation pourraient lui déplaire, et il n'en faut pas plus pour qu'il se mette à ressentir une légère pointe d'angoisse... Que se passe-t-il ? Rien de grave, espère-t-il.
(c) DΛNDELION

________________
« My dream is to create a masterpiece that nobody ruins by understanding it. »

(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Before I go, I want you to know | ft. Sven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» FROMAGE SUISSSSE
» [Combat GS : Oyoken vs Sven Chernavska] - Le duel des fauves -
» (04/10, 14h45) MACADAM COWBOY, W/ SVEN.
» Tro-Bro Leon (1.1) -> Samedi 5 Mai : 20H
» Dennis MacInnis «Scouting Report» Octobre





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
There be Dragons :: Bordeciel :: Blancherive :: Blancherive (Capitale) :: Ecuries de Blancherive-