Partagez|
avatar
Jarl
Messages : 70
Sujet: Minus Human [Nelsaria] Mar 23 Oct - 18:41
Titre du rp


Date du rp Mi-L'an 400, il y a un an.
Partenaire Aldaria Valius
Climat, météo, saison, heure C'est en fin d'après-midi, il fait beau mais le ciel est couvert. Il pourrait pleuvoir dans la soirée.




- Human
Nels & Aldaria

« I hunt therefore I am »
Le trône de Cœur-de-Roc était vide, tout comme les appartements du Jarl, ce qui ne voulait dire qu’une chose. Oh, le Jarl aurait très bien partir en vadrouille dans sa cité, ou rendre visite à quelque personnalité importante en visite dans la région, mais l’option la plus probable était qu’il chassait. Quand il s’agissait d’animaux sauvages, Nels n’était pas mauvais, mais n’avait rien de bien extraordinaire. Par contre, quand il fallait s’attaquer à un gibier plus imposant, il n’était pas le dernier, loin de là.

Lui et sa petite équipe de guerriers avaient déniché un groupe de Parjures opérant non loin de Markarth, dans un fort au sud-est de la ville. Ils s’étaient approché de leur quartier général à peu feutrés, cherchant la couverture naturelle des arbres et des rochers pour passer inaperçu le plus longtemps possible. Ce qui n’était d’ailleurs pas une mince affaire, puisque la préférence du Jarl allait aux approches frontales et aux armures lourdes. D’autres que lui s’occupaient de couper toute chance de retraite aux Parjures, alors qu’il s’élançait, accompagné de guerriers lourds, contre l’ennemi.

Ce qu’ils n’avaient pas prévu, c’était que les Parjures seraient déjà aux prises avec un troisième groupe, bien plus discret que les Markarthiens en armure dwemer. Un groupe de mages étaient en train de les attaquer (ou de s’en défendre) quand Nels et les siens étaient arrivés pour nettoyer la zone. Voyant que les Parjures gagnaient du terrain, les guerriers s’élancèrent, corps et âme, dans la bataille, quitte à en oublier les archers savamment postés autour du fort. Les flèches plurent sur Nels et les siens, la tête de l’une d’entre elles rasant de si près son visage qu’il sentit les plumes l’effleurer. Après un court moment, comme suspendu dans le temps, c’est la chaleur d’une larme de sang qu’il sentit sur sa joue : elle n’avait pas fait que le frôler, cette flèche, mais avait emporté avec elle un peu de sa peau.

Rien de bien grave pour le Jarl, bien sûr, qui continua sa charge sur les assaillants d’une jeune mage : elle avait beau être assez douée dans son art pour se débrouiller seule, elle semblait tout de même submergée. Deux Parjures s’avançaient encore vers elle, et Nels devinait derrière eux un Roncecœur à l’air particulièrement mauvais : sans hésiter, c’est vers ces deux gardes annonciateurs d’un dur combat à venir que le Jarl guida son épée. Le style de Nels n’était pas des plus élégants, mais il était efficace. Ses coups, s’ils ne coupaient ou ne tranchaient pas toujours ce qui dépassait, étaient assez puissants pour briser des os et déboîter des articulations. Ce qui faisait la force des Parjures était aussi leur grande faiblesse : en se baladant à moitié à poil, ils gardaient toute liberté de mouvement, mais ils étaient également certains d’y passer si l’espadon dwemer de Nels avait le malheur de les frapper.

(c) DΛNDELION

________________
Jarl Of Markath
We're the children of Skyrim, and we fight all our lives / And when Sovngarde beckons everyone of us dies. ; by aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mage professeur
Messages : 26
Sujet: Re: Minus Human [Nelsaria] Lun 29 Oct - 23:34
Nels & Aldaria
« Minus human »
Après la théorie, rien de tel que la pratique. Ainsi, la jeune mage impériale avait décidé d’emmener des apprentis volontaires sur le terrain. Bien sur, elle avait veillé à soigneusement choisir les mages apprentis qui allaient l’accompagner. Son groupe était donc composé d’érudits qui, comme elle, étaient intéressés par l’art de la nécromancie.
Pour cette expédition, Aldaria avait proposé comme sujet de recherche à ses collaborateurs les roncecoeurs. Ces derniers attisés facilement la curiosité des érudits. Évidemment, ce n’était pas la culture des parjures , comparable à celle de sauvages, qui intéressée les mages, mais tout ce qui concernait leurs étranges rituels. Dans les livres, on ne savait que très peu de chose sur la nature exact des roncecoeurs. Il s’agissait d’hommes, et de femmes, ayant accepté un rituel violent et douloureux censé les rendre plus puissants. Leur cœur était alors arraché pour être ensuite remplacé par un cœur de ronce. Certain érudits se demande alors par quelle « magie » le roncecoeur pouvait survit à un tel rituel, et être tenu ensuite en vie avec une ronce à la place de l’organe initial. Il s’agissait d’un exemple de questions intéressant particulièrement les pratiquants de nécromancie.

Les roncecoeurs vivaient parmi les parjures, et les camps de parjures se trouvaient essentiellement dans la Crevasse. Il fallut alors plusieurs jours au groupe de mages pour effectuer le chemin entre Fortdhiver et la Crevasse. Les érudits purent apprécier le fait qu’au fil des heures l’air se réchauffait peu à peu, jusqu’à enfin pouvoir enlever leur manteau. Enfin, les mages arrivèrent au village de Folpertuis et s’y arrêtèrent afin de bénéficier d’une nuit de sommeil à l’auberge. Ils profitèrent du repas du soir pour discuter d’un plan d’action. Aldaria précisa qu’il fallait attraper un roncecoeur vivant si possible, les recherches sur lui seraient ainsi plus efficaces.

Le lendemain avant de quitter l’auberge, Aldaria interrogea l’aubergiste sur les rumeurs concernant des camps parjures dans la région. Celui-ci lui indiqua que Folpertuis avait régulièrement des ennuis avec des parjures installés non loin du village. La mage impériale le remercia avant de rejoindre les apprentis. Ils leur fallut plus d’une bonne heure de marche pour enfin percevoir ce fameux camps de parjures. Malheureusement, alors qu’ils étaient entrain de mettre leur plan d’attaque en marche, un des apprentis rata son sort d’illusion de Silence, ce qui attira l’intention des parjures. Sans hésiter, les sauvages se jetèrent sur le groupe d’érudits qui commencèrent à se défendre. Hélas, les mages étaient en infériorité, et l’avantage qu’ils avaient grâce à l’utilisation de la magie était par conséquent amoindri. Alors qu’ils commençaient à être submergé par les parjures, un groupe d’hommes armés vêtu d’armure dwemer se lancèrent eux aussi dans le combat.

De son côté, Aldaria était en prise avec plusieurs de ces sauvages. Tandis que trois d’entre eux s’approchaient vers elle, l’impériale cherchait du coin de l’œil un mort non loin d’elle qu’elle pourrait réanimé afin d’avoir un soutien supplémentaire. Mais alors qu’un parjure brandissait  son arme sur la jeune femme, une épée s’abattit sur son agresseur, l’éliminant sur le coup. La jeune mage eu à peine le temps de détailler son sauveur qu’elle vit derrière ce dernier un des sauvages courir vers lui, arme au point, avec l’intention de venger son comparse. Avant que le parjure atteigne l’armure du nordique, Aldaria lança une stalactite de glace qui s’enfonça en plein dans la poitrine du sauvageon, le stoppant dans son attaque. Puis, sans perdre un instant, elle tourna les talons afin d’éliminer les parjures restant.

©️️ Laueee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jarl
Messages : 70
Sujet: Re: Minus Human [Nelsaria] Lun 12 Nov - 14:54


- Human
Nels & Aldaria

« I hunt therefore I am »
La stalactite jaillit si violemment et rapidement que Nels ne la vit même pas passer devant lui. Hébété, il se tourna vers l'endroit que la glace avait frappé pour y voir un des Parjures tomber raide mort. La charmante jeune mage qu'il venait de sauver n'était apparemment pas sans ressources, ce qui faisait particulièrement plaisir à voir. Nels inclina la tête par respect, avant de retourner dans la bataille. Cette dernière serait rapidement pliée, compte tenu du peu de Parjures qui restaient encore debout. Encore une bonne chasse, d'autant plus s'ils avaient pu venir en aide à quelqu'un au passage. Ce n'était pas comme s'il n'y avait que les locaux que ces chiens aux ordres des Roncecœurs, comme on a tôt fait de l'oublier quand on vivait à Markarth.

Ils ne tinrent pas bien longtemps, surtout face à l'attaque conjuguée de Markarthiens en armure lourde et de mages expérimentés. Quand ils n'eurent plus que des cadavres à examiner avant d'aller les brûler devant eux, Nels revint vers la jeune femme qui lui avait sauvé la vie.

― Bien joué ! Je dois dire que c'était bien visé.

Vraiment, il ne cachait pas son admiration pour la mage, lui qui n'avait aucune espèce de don pour ce genre de combats. Il avait été élevé une épée à la main, et généralement ça suffisait, mais jamais il n'avait déprécié ou méprisé la magie, comme cela peut être le cas chez d'autres. Il faut une grande rigueur mentale pour apprendre cet art, a contrario de l'escrime qui est davantage une discipline physique. Même le plus stupide des idiots peut apprendre à manier une épée, mais la magie... C'est tout autre chose.

― Je ne vous ai jamais vu ici, je crois... Et j'ai une très bonne mémoire des visages et des noms. Je me présente, Jarl Nels Stonekeeper. Vous êtes ?

Et ouais, l'air de rien ou presque, Nels venait juste de préciser qu'il était à la tête de la châtellerie. Il le faisait en partie par jeu, pour voir les réactions que cela pouvait susciter, mais aussi parce qu'il aimait à croire qu'il n'en faisait pas si grand cas. Ce n'était pas tout à fait vrai, dans le sens où il aurait été passablement vexé que l'on oublie son rang sans qu'il ait d'abord mentionné à quel point il s'en fichait. C'était paradoxal, oui, mais c'était surtout une question de contrôle. Il n'y avait que lui pour autoriser quelqu'un à ne pas songer au fait qu'il était Jarl, voilà tout.

― Quel vent vous amène dans un repaire de Parjures, dites-moi ?

Le sourire aux lèvres, l'air toujours affable mais qu'on ne s'y méprenne pas, Nels était bien à la recherche d'informations. Il ne s'était pas maintenu Jarl de Markarth sans raison, non.
(c) DΛNDELION

________________
Jarl Of Markath
We're the children of Skyrim, and we fight all our lives / And when Sovngarde beckons everyone of us dies. ; by aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mage professeur
Messages : 26
Sujet: Re: Minus Human [Nelsaria] Lun 3 Déc - 22:14
Nels & Aldaria
« Minus human »
Avec l’arrivé inattendue de ces guerriers, le groupe de parjure ne tarda pas à être terrassé. A la fin de cette bataille, quelques apprentis se laissèrent tomber au sol de fatigue, certain n’avaient pas l’habitude de mener un combat. Aldaria alla vérifier rapidement l’état de son groupe, et par chance il n’y avait aucun mort ni blessé grave, juste quelques égratignures. Elle n’aurait donc aucun compte à rendre à l’Académie suite à cet accident. Toutefois, la mage impériale regarda d’un œil mauvais les hommes en armures qui commençaient à fouiller les cadavres de parjures pour ensuite les réunir en plusieurs tas afin d’y mettre le feu. Leur objectif de base qui était d’emporter un roncecoeur dans un état convenable était voué à l’échec pour le moment. L’Impériale interpella alors un des apprentis qui tenait encore debout et dont elle avait confiance afin de lui expliquer ces directives à voix basses.

« - Dites aux autres de ne surtout pas révéler à ces hommes pourquoi nous sommes ici. Nous recherchions des ingrédients peu communs et nous nous sommes un peu trop rapprochés imprudemment de ce fort remplit de parjure. »

Le mage acquiesça et se dépêcha alors de prévenir les autres mages de ce qu’il venait d’être convenue . Aldaria était bien au courant de l’aversion qu’avaient les nordiques contre le mages et surtout contre l’Académie de Fortdhiver, à cause des événements du Grand Ravage. De plus, ils étaient là pouvoir effectuer des recherches sur la nécromancie, école de magie qui détenait une bien mauvaise réputation, alors il était inutile de s’attirer des ennuis avec ces guerriers.

C’est alors que l’homme qui l’avait sauvé tout à l’heure et dont elle avait tout de suite rendu la pareille  s’approcha vers elle. De toute évidence, il s’agissait du chef du groupe et Aldaria fut surprise de l’entendre complimenter ses capacités dans les sortilèges.

« - Je vous remercie. Sans vous, je n’en aurai pas eu l’occasion 

Voilà donc un nordique qui sortait de l’ordinaire, pas beaucoup d’entre eux respecté l’art de la magie. Son compliment semblait tout à fait sincère et même admiratif. Bien qu’elle n’en avait pas l’habitude, l’impériale lui en était reconnaissante car cet homme lui avait évité une fin médiocre.

Il se présenta alors et Aldaria haussa les sourcils, surprise. Elle ne s’attendait pas à voir un Jarl se balader en pleine nature. En Cyrodiil, les comtes ne quittaient leur ville que pour des événements politiques ou diplomatiques , mais certainement pour pour aller chasser du bandits et autres malandrins dans leur contrée. Visiblement, Bordeciel n’avait pas la même coutume, et ses nobles semblaient ne pas hésiter à se salir les mains. Toutefois, l’impériale n’était guère impressionnée d’avoir un Jarl comme interlocuteur, Jarl ou non, il restait qu’un mortel et pour elle seul un véritable maître existait.

N’étant pas vraiment habituée aux coutumes de Bordeciel, elle se contenta de saluer le noble en s’inclinant légèrement avant de se présenter à son tour.

-  Jarl Nels Stonekeeper, je suis Aldaria Valius, native de Cyrodiil

En temps de guerre civile, il n’était peut être pas prudent de se présenter comme impérial, mais de toute façon, son nom trahissait son origine, et bien qu’elle ne s’intéressait que peu au conflit, il lui semblait se souvenir que la Crevasse était du côté des impériaux. De plus, considérant que le nordique avait l’esprit ouvert, elle n’hésita pas à lui révéler d’où venait son groupe.

- Nous sommes des mages de Fortdhiver, la plupart de ces personnes sont des apprentis et ont commencé que depuis peu leur formation. J’ai pour nature de dire que la pratique est essentielle pour consolider les bases acquises, alors j’ai décidé avec eux de mener une expédition. Connaissez-vous les serres d’harfreuses, Jarl Nels ? Réduit en poudre et mélangeaient avec des givrevoises, cela procure d’excellentes lotions pour devenir plus résistant à la magie. Malheureusement, il est très compliqué de s’en procurer pour des raisons évidentes. Il est souvent dit que des harfreuses traînent en compagnie des parjures, alors nous avons voulu attaquer un groupe pour pouvoir nous en emparer. Cependant, un des apprentis à mal exécuter son sort et nous nous sommes fait repérer. Vous connaissez la suite.

Une chose sur, c’est qu’Aldaria était particulièrement douée pour mentir. Elle pratiquait l’art du mensonge depuis qu’elle était une jeune enfant. La version qu’elle avait trouvé était satisfaisante, c’était beaucoup mieux que de dire qu’ils étaient là afin de perfectionner leur talents pour faire revenir les morts à la vie. Elle espérait juste que le jarl ne pose pas plus de question et décida de changer de sujet.

- Pour tout vous dire, je suis agréablement étonnée de trouver une personne hautement placée comme vous ici. En Cyrodiil, les nobles n’osent pas aller plus loin que les portes de leur cité.

©️️ Laueee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Minus Human [Nelsaria]
Revenir en haut Aller en bas
 

Minus Human [Nelsaria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» 'cause i'm only human after all, don't put your blame on me. (sully)
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» Nou di ke se mantalite ki fè nou an reta. Eske se pa kilti nou pito?
» Situations Caricaturales !





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
There be Dragons :: Bordeciel :: La Crevasse-