Poster un nouveau sujetRépondre au sujetPartagez|
avatar
Chasseur de dragon
Messages : 5
Sujet: Saerhis (la liberté n'est jamais une option) Jeu 29 Nov - 15:06

Saerhis
73 ans | célibataire | bien qu'elle préfère les hommes, elle se montre plutôt ouverte à tout ce qui n'attend pas une relation sérieuse | evangeline lilly | combattant
Race & origine elfes des bois, elle est originaire de Val-Boisé mais y a passé fort peu de temps en réalité elle est même partie assez rapidement de sa contrée d'origine. Affiliation Elle appartient au chasseur d'Attheia et elle en est particulièrement fière. Métier Vers ses vingt-ans Saerhis  se considérait comme une perceptrice d'impôt indépendante... ou communément appelé par certains : voleuse de grand chemin, bandit, brigande... A trente-quatre ans elle s'est devenue capitaine d'un navire marchand indépendant qui commerçait des gré ou de force avec les autres navire (comprendre pirate). Aujourd'hui elle est d'abord, et avant tout, une épée lige (ou plutôt un arc lige) ainsi qu'éclaireuse pour Attheia Wavrick et elle est très heureuse de cette seconde chance... même si elle risque de s'achever prématurément sous le souffle d'un dragon contrarier qu'on essaye de le tuer. Dieu Baan Dar, elle s'est toujours trouvé une certaine affinité avec ce dieu.

CaractèreSaerhis ne s'est jamais vraiment sentie à son aise chez les elfes des bois... elle n'a rien contre les plantes et la nature, elle aime beaucoup les animaux et les grands arbres, mais elle a très vite sut qu'une existence paisible à compter les trèfles ne lui conviendrait pas. Loin de l'image de l'elfe des bois sauvage et mystérieux, Saerhis tient d'avantage d'un lutin espiègle jamais à court de calembours douteux ou de plaisanterie pleine d'ironie. Elle a coutume de dire que sa vie est bien trop longue pour qu'elle perde son temps à s'ennuyer derrière des grands airs sombres et sérieux. Non, elle veut du mouvement Saerhis, elle veut rire à gorge déployer, trinquer avec de pleine chope d'hydromel et surtout, surtout, ne jamais se soucier du lendemain. Au sein de son peuple, elle était souvent vu comme une enfant bornée et on la prenait souvent pour plus idiote qu'elle ne l'est en réalité. Il faut dire que sa nature impulsive n'a jamais été d'une grande aide dans ces moments. Particulièrement talentueuse pour s'attirer des ennuis, Saerhis a toujours sembler mettre un point d'honneur à réfléchir une fois avoir agit. Elle n'en demeure pas moins une remarquable stratège quand on la voit faire... mais il faut bien avouer que communiquer sur ses stratégies n'est pas son fort. En réalité l'elfe à plutôt tendance à parier sur la capacité de ses compagnons d'armes à comprendre son fonctionnement plutôt que sur leur capacité à comprendre de laborieuse explication sur le pourquoi du comment il est toujours préférable de viser les yeux d'un dragon puis la membrane de ses ailes... de toute façon il faut être bien borné pour espérer passer facilement ses écailles avec des flèches, ça c'est le travail des épées. En dehors de cela elle reste une personne tout à fait sympathique, très protectrice avec ses alliés et ses hommes et particulièrement avide de liberté.


Apparence, vêtements, anecdotes Saerhis essaye le plus possible de s'éloigner de l'image de l'elfe des bois classique... sauf pour une chose : le vert. Néanmoins, elle vous le dirait elle-même, si elle s'habille dans cette couleurs c'est d'avantage parce qu'elle met en valeur sa chevelure de feu que par soucis de tradition ethnique... et puis c'est plus discret quand votre travail consiste à aller faire des repérage subtile en première ligne. Pas très grande, elle fait facilement une tête de moins que la plus part des humains ... On ne la remarque pas beaucoup Saerhis, ou alors c'est qu'elle le veut ou elle a trop bu. Dans tout les cas elle à cette façon de se tenir dans l'ombre et cette habitude de n'être remarqué qu'une fois qu'elle prend la parole. Un talent bien utile quand on assiste à des discussion importante. C'est un peu un réflexe chez elle, se dissimuler dans le coin d'une pièce, une main sur une petite dague et se tenir prête à agir au moindre signe... En dehors de ça la demoiselle ressemble tout à fait à l'idée qu'on se fait d'un elfe au premier regard, pommette haute, oreille en pointe, silhouette menu... mais au premier regard seulement. Au deuxième on a tendance à remarquer son expression moqueuse, sa nonchalance naturelle. Elle possède une démarche souple, presque chaloupé, comme celle d'une personne qui aurait passer beaucoup trop de temps en mer, ses mains dans les poches qui lui donne l'apparence de n'être pas très menaçante... et puis un observateur plus attentif remarquerait la vivacité de son regard quand vous bougez, comme si elle vous gardait à l’œil depuis un moment sans que vous vous en soyez rendu compte, la précision de ses mouvements quand elle attrapera un objet ou encore ce petit pas de côté subtile pour se place dans un angle où il serait difficile de la prendre au dépourvu... Il pourrait aussi voir que sa moue moqueuse cache une attention toute particulière et rapidement elle aura fait comprendre sans le moindre mot qu'elle est sur le qui-vive et qu'il serait absurde de vouloir la prendre par surprise... Quand à ceux qui on glissé plus d'un regard sur la demoiselle et qui ont put passer les mains sur sa peau laiteuse au court d'une étreinte, ils auront vu les tatouages sur sa peau, des tatouages de marins qui décors ses épaules et son dos, les cicatrices aussi, des traces des combats qu'elle a mené au fil des siècle et une marque au fer rouge sur le bras droit : la marque des anciens esclaves.

Compétences et équipementSaerhis possède un grand nombre de talents qui se divisent en deux catégorie : ceux qui la rende fière et ceux qui sont utile. Par exemple l'elfe est très fier de pouvoir descendre une bouteille d'hydromel sans avoir la tête qui tourne... et elle trouve très utile d'être capable d'atteindre une pomme à l'arc à trente mètre d'elle, même après avoir vidé une bouteille d'hydromel. Elle est plutôt fière d'avoir réussit à apprivoiser une bonne quinzaine de chats errants et elle trouve utile de pouvoir communiquer avec les animaux et même de les commander. De même elle est très fière de savoir naviguer et trouve plutôt utile de bien connaître sa carte du ciel... Ainsi elle vous dira avec fierté qu'elle prépare le meilleur ragout de renard de toute la région (quoiqu'elle n'a jamais comparé son ragout de renard aux autres ragout de renard) et elle trouve parfaitement utile de pouvoir distinguer une plante aromatique d'une plante vénéneuse (par contre ne lui demander pas de fabriquer du poison, ça elle sait pas faire). Saerhis est très fière de beaucoup de chose pas toujours très utiles, elle est fière de pouvoir danser sur des surfaces étroite même ivre, fière de réussir à réciter l'alphabet à l'endroit, à l'envers et même dans le désordre, fière, aussi, de réussir à monter à peu près bien sur un cheval (comprendre par là, tenir en selle en se cramponnant bien fort aux mors car, en réalité, elle est un véritable désastre en équitation), elle est aussi fière de connaître un grand nombre de chanson paillarde et de chant de marin (même si elle chante terriblement faux... et encore plus une fois qu'elle a bu) et très très très fière d'être une excellente tricheuse joueuse de carte. Et à tendance à trouver juste utile des compétence qui lui ont sauvé la vie plus d'une fois, comme son incroyable sens de l'équilibre, sa capacité à grimpé sur des surface improbable (enfin pour peu qu'il y ait des prises ou quelques choses y ressemblant), son talent pour s’infiltrer dans des lieux interdit ou ouvrir des portes qui auraient dut rester fermer...  Bref, et pour satisfaire toutes ses merveilleuses compétences, la demoiselle est en possession d'un magnifique arc en bois d'excellente qualité qu'elle a emprunté pour une durée indéterminé à un noble humain qui ne s'en servait que pour des chasses occasionnelles, un matériel de crochetage bien caché dans la doublure de son manteaux, deux dagues tout aussi bien dissimulé, une réserve d'hydromel qu'elle laisse dans sa chambre dans un placard possédant beaucoup trop de cadenas pour ce qu'il contient et d'un cheval bai, du nom de Caliban, qui doit certainement supplier pour ne jamais la revoir après chaque chevauchée.  

Paramètres systèmesPseudo/Prénomrilem Age 27 ans Pays France Comment as-tu connu le forum ? Via Prd Des remarques ? il est très chouette et les annexes sont super détaillées !

________________
+1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chasseur de dragon
Messages : 5
Sujet: Re: Saerhis (la liberté n'est jamais une option) Jeu 29 Nov - 15:06

" Tu as un problème. Tu sais c'est quoi ton problème ? Ton problème, mon gars, c'est que tu existe, mais, heureusement pour toi, je vais régler ton problème. "

L’histoire se répète : après Helgen, c’est à présent de Blancherive qu’on parle : la ville a en effet essuyé une attaque de Dragon. Ce dernier aurait néanmoins été tué, et la rumeur court qu'un Enfant de Dragon s'est éveillé. Que pensez-vous de tout ça ? L’avez-vous vécu et, sinon, y croyez-vous, ou doutez-vous encore de l’existence de ces géants ailés cracheurs de feu ?

Les enfants de dragon je sais pas mais les dragons un peu que je connais ! Je veux dire, c'est un peu ce contre-quoi je me bas au quotidien et ce contre quoi j'arme une bande de guignols pour qu'il soit capable de bander correctement un arc le jour où ils en croiseront un... Bref, les dragons ça existe et tueuse de dragon ça fait bien dans votre histoire. J'ai hâte de voir la tête de mes parents si un jour je leur envois la griffe d'une de ses créatures (avec une lettre leur signifiant que oui, leur fille est toujours bien vivante...). En réalité je pense que ce sont des monstres redoutable et trop dangereux pour être maintenu en vie parmi nous... Il faut dire que c'est déjà inquiétant quand on constate que son voisin magicien peut vous lancer une boule de feu si il n'est pas content du gros sapin qui empêche la lumière de pénétrer son salon, alors imaginez si en plus on doit vivre avec d'énorme lézard cracheur de feu qui considère que vous avez la taille idéale pour une mise-en-bouche... Non, les dragons il vaut mieux les tuer si vous voulez mon avis.

La mort du haut-roi des mains du chef des rebelles, le siège de Fortdhiver sont deux actions qui ont fait éclaté la guerre civile, longtemps larvée entre Impériaux et Sombrages : comptez vous vous engager d'un côté ou de l'autre ?

Pas vraiment... La politique elfique ne m'intéresse que très rarement alors la politique humaine... Moi je tue des dragons et je suis Attheia... et si un jour elle veut s'engager d'un côté et qu'elle a besoin de moi, mes flèches et mon arc seront à son entière disposition mais ne me demandez pas d'avoir un avis là dessus. Je me fiche pas mal de cette histoire, en plus il y a des dragons qui ravagent le monde alors la guerre civile c'est peut être pas le meilleure moment pour en déclencher une. C'est vrais quoi, à la fin, ce serait bien de revoir ses priorités parfois. Bref, je ne m'occupe pas de tout ça, je fais ce à quoi je me suis engagée : je chasse le dragon. Si les gens veulent s’entre-tuer, grand bien leur fasse... en attendant je leur lève bien haut mon verre et j'espère qu'ils trouveront bien vite un terrain d'entente, car il y a vraiment plus urgent en ce moment !



Raconte-moi ton histoire...

Une elfe dans les bois
Saerhis ne commença pas sa vie d'elfe d'une façon très originale ou même romanesque. Elle ne naquit pas un soir de pleine lune ou lors d'une lune de sang, même pas pendant une tempête de neige et encore moins pendant un orage qui aurait ajouter une dimension prophétique à son arrivée sur le monde. Ce jour était une journée d'un gris banal où il ne faisait ni trop chaud, ni trop froid, sa mère eut un accouchement des plus classique qui dura juste ce qu'il fallait de temps pour le considérer comme un accouchement banal... C'était une naissance parfaitement ordinaire à bois doré... et sans grande surprise, l'enfance qui suivit fut des plus classique... Enfin, dans la mesure où Saerhis acceptait qu'elle le soit. Elle ne fut pas une enfant facile, turbulente, insolente, curieuse. Elle passait plus de temps à poursuivre les poules qu'à étudier, plus de temps à grimper aux sommets de arbres qu'à se concentrer sur un quelconque savoir elfique... heureusement qu'elle n'était pas née chez les Haut-Elfes, sa vie aurait plus que certainement relevé de l'enfer alors. Néanmoins il était une chose que Saerhis faisait comme tout les jeunes elfes de son âge, et parfois même mieux que beaucoup d'entre eux, tirer à l'arc. C'était peut être le seul moment où sa nature de pitre se calmait et laissait entre-voir ce que l'on était endroit d'espérer d'une elfe digne de ce nom. Hélas pour ses parents, ces instants étaient trop jour trop court et Saerhis ne se lassait pas de retrouver sa nature espiègle et enjouée. C'est sûrement pour cela qu'elle ne passa guère de temps parmi les siens et que, dés qu'elle eut atteint ce que l'on pouvait considérer comme un âge adulte, elle mit les voiles. Il est triste de se dire que beaucoup furent soulager de voir la furie rousse tenter l'aventure ailleurs et, même si ses parents l'aimaient beaucoup, ils furent assez heureux de ne plus subirent les regards emplit de jugement de leur voisins.  

Une elfe sur les routes
La première vocation de Saerhis fut le dé-troussage en bonne et dut formes des passants. A l'âge de vingt ans elle découvrit que l'on pouvait accumuler une bonne quantité d'or pour peu que l'on se montre persuasive avec les riches marchands qui parcouraient les routes de ce monde... ce fut également à ce moment là qu'elle découvrit qu'un arc bander et qu'une flèche pointé vers le genoux pouvait être un argument particulièrement persuasif. Elle avait vingt ans et pendant quatorze ans elle fut une véritable plaie pour plusieurs régions et un grand nombre de marchand. Le pire était certainement qu'elle ne choisissait pas un lieu particulier où s'établir et où il aurait été plus simple de la trouver, non, elle préférait voyager et très souvent ses victimes s'avéraient être de pauvre voyageurs ayant par un malheureux hasard choisit le même chemin qu'elle. A son grand plaisir la jeune elfe n'eut jamais à tuer qui que ce soit au durant ses vols... mais elle ne peut pas nier que certains finirent estropier pour avoir refuser de partager leur richesse avec elle. D'une manière générale elle n'avait jamais vu l'intérêt d'exiger la bourse ou la vie car, quand on y réfléchissait bien, cette revendication était absurde : si une personne choisissait la vie, il était évident que le voleur repartirait ensuite avec la bourse... en réalité il était plus logique demander : la bourse ou les deux, mais cela supposait que la personne que vous détroussiez connaissait la phrase rituel de : la bourse ou la vie et comme Saerhis détestait préjugé de ce que savait ou non les gens, elle avait résolu à cette époque de simplement bander son arc et de déclarer : « - La bourse, je vous prie. » Au fond, elle restait une elfe polie.

Une elfe prend la mer
Un beau jour Saerhis fut lassé du banditisme sur la route. C'était dangereux et répétitif, de plus effrayé les marchands manquaient fortement de gloire. Néanmoins la demoiselle avait accumulé une jolie fortune et elle décida de tout dépenser dans un beau bateau et un équipage peu frileux à l'idée de s'approprier ce qui n'était pas à eux au premier abord. Dans un premier temps elle dut se former à la navigation (et fut ravie de trouver dans son équipage des personne beaucoup plus à même qu'elle dans ce domaine), mais au bout d'un an passer sur un navire elle connaissait les base, au bout de cinq elle était extrêmement compétente dans se domaine... au bout de quinze on ne connaissait guère de navigatrice plus talentueuse qu'elle. En réalité la vie de pirate l'enchantait. Elle naviguait, pillait, s'enrichissait et s'amusait en toute légèreté… Cela dura presque une trentaine d’années. Vingt-huit ans et sept mois exactement. Saerhis était connu sur les mers comme la Comtesse des Flots et elle commençait à caresser le doux rêve d’unir la flibusterie de Tamriel sous un même nom, le sien… Néanmoins ce délicieux projet ne vit jamais le jour. L’Écarlate, son cher navire, fut capturer par des esclavagiste et, après une lutte acharnée, les membres de l’équipage qui avait survécut furent embarquer pour être revendu dans des marché lointain. Saerhis avait fait tout son possible pour périr à bord de son bâtiment hélas, une elfe faisait une prise de choix et il était hors de question de la laisser leur échapper. Ainsi prit fin, pour son plus grand malheur, sa carrière de pirate.

Une elfe découvre l'esclavage
Saerhis ne garde pas un bon souvenir de sa vie d’esclave, ceci dit ce sont rarement des expériences. Elle eut un premier maître qui ne fut guère satisfait de son comportement et de ses incessantes tentatives d’évasion, elle fut revendu à un marchand après une lutte acharnée qui coûta un œil à un garde de son ancien maître et trois dents à un autre… néanmoins l’avantage du nombre eut raison de sa virulence et elle fut embarqué et caché dans un autre navire en direction de l’Empire. C’est là que son destin changea radicalement car elle fit la rencontre d’Attheia Wavrick. La première fois qu’elle vit cette femme venir marchander chez les esclavagistes, l’elfe lui adressa un regard furibond… et d’ailleurs ne décocha pas une parole jusqu’à ce qu’une affaire lui soit proposer : partir ou rejoindre une troupe de fou-furieux suicidaire chasseurs de dragon. L’elfe resta un bref instant silencieuse, interloqué par cette proposition. Elle qui était entrain de planifier sa prochaine tentative de fuite se trouvait prise de court… Un bref instant elle fut tenter de prendre la fuite et en réalité sa première réaction fut de lui répondre : « - Bien, merci. Au revoir. » et elle partie. Tourna les talons et … et ne sut où aller puisqu’elle ne connaissait pas cette région. Alors elle retrouva la piste de la dame et se mit à la suivre, ombre silencieuse. Pendant plusieurs jours elle resta dans son sillage, se procura un arc sur l’étalage d’un marchand et quelques flèches. A force de l’observer de loin, elle se prit d’affection pour cette drôle de dame et son projet farfelue. Alors, un beau matin, elle réapparu à ses côtés, demanda si la proposition tenait toujours et rejoignit une bande d’inconscient qui courrait droit à leur mort… Et fond c’était en mieux. Bien que l’elfe caressait toujours le projet de retrouver les survivants de son ancien équipage elle se sentait particulièrement loyale à l’humaine et était bien déterminer à aller au bout de sa quête.

Une elfe chasse le dragon
« - Bien, bande de bras cassé! » commença Saerhis « - On m’a demandé de faire de vous des combattants digne de ce nom ! Et je le ferais ! De gré ou de force! »  Elle se retourna un instant plongeant son regard dans celui du poivrot qui lui faisait face : « -Alors? » Ce dernier haussa les épaules, dubitatif. Une incroyable quantité de chope vide s’étalait sur la table et depuis une bonne heure l’elfe expérimentait sur lui diverses technique d’approche apparemment destinée à des apprentis combattants. Finalement en désespoir de cause il lança un : « - Mais pourquoi tu veux leur apprendre à se battre si ils ont les bras cassés? » On pouvait lire dans son regard une légère lueur de doute, comme si un part de lui savait qu’il ne répondait pas bien à la question, mais il était beaucoup trop enivré pour réfléchir plus en avant et était déjà satisfait d’avoir réussit à articuler une phrase correct. Saerhis haussa les épaules, abandonnant d’avance l’idée d’expliquer à son compagnon de beuverie qu’il s’agissait là d’une expression… comme toutes celles qu’elle avait utiliser auparavant. « - Le soucis, c’est que la dernière fois que j’ai commandé à des gars, c’était à bord de mon navire… et c’est un peu plus bourru là bas. Tu vois ce que je veux dire? » Il ne voyait pas. Pas grave, Saerhis avait surtout envie de monologuer et ça il l’avait bien comprit : « - Là je sais pas trop ce qu’on attend de moi… est-ce que je dois être bien polie ? Est-ce que je dois être gentille ? Je dois peut être les insulter? » Elle soupira et se plongea à nouveau dans sa choppe. « - Je savais pas que ce serait si compliqué de chasser le dragon en fait. »



________________
+1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chambellan
Messages : 140
Sujet: Re: Saerhis (la liberté n'est jamais une option) Jeu 29 Nov - 20:35
Bienvenue parmi nous :8D:

________________
❝ i am the sorcerer of my own darkness.❞ where once was light, now darkness falls. where once was love, love is no more. don't say goodbye. don't say i didn't try.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chasseur de dragon
Messages : 279
Sujet: Re: Saerhis (la liberté n'est jamais une option) Jeu 29 Nov - 20:49
Heyyy :wah: J'ai hâte de voir ce que tu vas faire de ce perso :sisi: Bon courage pour la fiche et si tu as des questions, hésite pas :yes:

________________
Never laugh at live dragons
Virago (n.) a strong, brave, warlike woman; a woman who demonstrates exemplary and heroic qualities. A warrior.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Héraut des Compagnons
Messages : 40
Sujet: Re: Saerhis (la liberté n'est jamais une option) Jeu 29 Nov - 23:48
Salut !
J'adore cette actrice !

J'ai hâte de voir ton perso moi aussi ! Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mage professeur
Messages : 25
Sujet: Re: Saerhis (la liberté n'est jamais une option) Ven 30 Nov - 10:21
Bienvenue !

Très bon choix d'avatar, j'ai hâte d'en découvrir plus sur ton personnage :wah:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chasseur de dragon
Messages : 5
Sujet: Re: Saerhis (la liberté n'est jamais une option) Ven 30 Nov - 13:53
Merci beaucoup :)

J'ai mit à jour le caractère ^^ j'espère que ça vous plaira !

Surtout à toi @Attheia Wavrick

________________
+1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mage
Messages : 17
Sujet: Re: Saerhis (la liberté n'est jamais une option) Ven 30 Nov - 17:31
Bienvenue parmi nous o/ !

________________
Decadence
"Just erotic. Nothing kinky. It's the difference between using a feather and using a chicken."
; T. Pratchett - aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mercenaire
Messages : 89
Sujet: Re: Saerhis (la liberté n'est jamais une option) Ven 30 Nov - 20:11
Oy! Bienvenue! :dance:

________________



I'm not scared of the lights...
'just myself in the shadows.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ectraconcept.tumblr.com
avatar
Mage
Messages : 850
Sujet: Re: Saerhis (la liberté n'est jamais une option) Sam 1 Déc - 22:39
Bienvenue dans la bande des fous furieux :8D:  Je te valide, mais quelques petites remarques/questions à prendre en compte pour la suite :minicoeur:  
1) Les elfes des bois sont plutôt espiègles et facétieux, très libres dans leur façon de vivre ( ce qui ajouté à leur côté plus sauvage et allergique à la civilisation au sens de bordeciel ne contribue pas à les rendre sympathiques pour les autres :8D: ), c'est pas très grave, mais garde le en mémoire ! Pareillement, je voudrais savoir si elle suit le Pacte Vert ? Si oui, à quel point strictement ? ( est-ce qu'elle mange omnivore, ou uniquement de la viande sans aucun produit végétal, ou est-ce qu'elle admet les fruits, ou ce qu'un autre a "arraché" etc ) 2) Oublie pas de te relire, j'ai vu deux trois fautes par-ci par là, surtout des histoires de conjugaison, mais rien de bien méchant ! 3) Compliqué de chasser un dragon ? Du tout du tout :huhu:  On va gérer si si ( non ) ( bon courage) :hehe: :coeur: :coeur: 4) J'aime beaucoup Saerhis et je lui souhaite bien du courage pour dresser tout ce petit monde :sisi: Bienvenue parmi nous  :coeur:


Bienvenue parmi nous !
Allez dans le menu des compétences pour les augmenter



❖ Tu peux maintenant passer signer les bottins   Il y en a pas mal parce qu'on aime bien que tout soit bien rangé, mais il ne faut pas passer à côté, pour que tout soit clair pour tout le monde ensuite    N'oublie pas aussi de signaler ton rôle et si tu as un clan
❖ Toujours dans la section obligatoire, il faut que tu crées ton agenda de rp : non, ce n'est pas une fiche de lien, c'est juste pour poster un lien à chacune de tes réponses, pour voir ton activité rp !    Tout est expliqué juste là mais en cas besoin, n'hésite pas à mp le staff!
❖ Pour trouver des liens et des rps, il est fortement conseillé de te créer une fiche de lien et passer dire coucou dans celle d'autrui !
❖ A propos de liens, pour créer ton propre pré-lien et ton propre scénario il n'y a aucun souci ! Tout est expliqué par là ! Attire de nouveaux camarades, petit dovahkiin  
❖ Les journaux de bord sont optionnels, mais je te donne leur emplacement sur la carte : faire ta chronologie, le carnet de note de ton perso, un p'tit rp solo, noter son évolution tout ça est libre !
❖ Enfin, tu peux aller jeter un coup d'oeil du côté du système de dés et des demandes diverses : toujours bien de savoir ce que tu peux faire   De même pour ouvrir un rp et/ou archiver un rp il faut jeter un oeil ici !
Et ça c'est quoi ? ça c'est là où l'on vote sur le forum    Paraît que c'est vachement utile pour ramener de nouveaux membres et faire prospérér l'empire la rebellion la non-consanguinité en Bordeciel  

________________

It's still magic even when you know how it's done
Yes! I'm me! I am careful and logical and I look up things I don't understand! When I hear people use the wrong words, I get edgy! I am good with cheese. I read books fast! I think! And I always have a piece of string! That's the kind of person I am!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Saerhis (la liberté n'est jamais une option)
Revenir en haut Aller en bas
 

Saerhis (la liberté n'est jamais une option)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» La liberté ne meurt jamais [RP solo]
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» En fait, elle ne nous a jamais quittés.





Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
There be Dragons :: Registres Impériaux :: Devenir un Aventurier :: Aventuriers qualifiés-


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet