Partagez
Ivania Rutilus
Barde
Messages : 20
Sujet: Ivania Rutilus # Une main de fer dans un gant de soie Mer 9 Jan - 10:10

Ivania Rutilus
22 ans | Célibataire | Hétérosexuelle | Marina Moschen | Combattants
Race & origine Je suis une impériale aussi loin que remonte mes origines. Il est possible qu'il y est dans mon sang un peu de mélange de brétons et nordiques, mais cela reste à la discrétion de mes ancêtres. Née à Solitude, j'y ai toujours vécue en compagnie de ma famille. Affiliation Officiellement j'ai juré de suivre les impériaux contre les sombrages, mais officieusement je ne tiens pas à prendre partie pour qui que ce soit. Bien sûr, j'aurai toujours une préférence pour le clan des impériaux, mais rien ne peut m'empêcher de changer de camp si l'envie me prend. Indépendante, je ne fais partie d'aucune guilde pour le moment. Métier Barde depuis peu de temps. Au départ une simple passion, je suis bien décidée à en vivre. A côté de cela, je m’entraîne régulièrement à l'arc dans l'espoir de pouvoir me défendre et de peut-être offrir mes services, lors de jours moins cléments pour ma bourse. Dieu Stendarr est celui dont je suis la plus proche et celui que je prie chaque jour. Le bien être des plus miséreux étant quelque chose d'important à mes yeux, l'avoir auprès de moi me permet de donner un peu de baume au cœur à des pauvres gens.

CaractèreDifficile pour des personnes ne me connaissant de décrire avec précision mon caractère. Non pas qu’il soit compliqué à comprendre, mais plutôt que je ne laisse très peu de personne entrer dans ma tête pour tenter d’en connaître les moindres détails. La première chose que vous penserez de moi en me rencontrant est sans nul doute que je suis froide, peu chaleureuse et un tantinet désagréable. Il faut avouer que je n’ai pas pour habitude de m’ouvrir facilement aux inconnus. Je préfère être seule, solitaire, ce qui me permet d’être libre et maîtresse de mes propres décisions. Néanmoins, il m’arrive de baisser ma garde et de me montrer sous mon vrai visage. Plutôt joyeuse de nature et souriante, je ne suis pas du genre à me montrer très sérieuse, ce qui a parfois le don d’énerver mon père et quelque fois mes enseignants à l’académie. J’ai toujours aimé taquiner les autres, les pousser dans leur retranchement, avec une légère pointe d’insolence, diront certains membres de l’autorité. Chacun ses petits plaisirs, qui aime bien, châtie bien !
Cela ne m’empêche pas pour autant de me montrer exemplaire lorsque de la concentration m’est demandée, que ce soit pour jouer du luth, chanter, ou me servir d’un arc. En effet, si devenir barde est l’objectif auquel j’aspire depuis que je suis jeune enfant, manier les armes n’est pas en reste. A voir mon père et mon frère s’entraîner à combattre pour la légion, j’ai développée une certaine admiration pour cet art destructeur. Un peu paradoxal, quant on sait qu’un barde est un métier plus calme qu’agressif… Mes heures d’entraînement me permettent de me défouler, de bouger, et bizarrement de me détendre. C’est un peu comme une seconde vie. Cette passion commune autour des armes a créé un lien fort entre mon père et moi, d’autant plus après la mort de mon frère à Helgen. Si ce dernier était destiné à suivre les pas de notre géniteur, cela n’était pas mon cas, ne supportant pas la discipline régnant au sein de la légion. Cependant, je ne suis pas contre leur apporter un soutien. Mais ce qui vaut pour la légion vaut aussi pour les sombrage, car si officiellement j’ai juré d’apporter mon aide à l’empire, officieusement je refuse de prendre partie pour une faction spécifique. Mon caractère indépendant, sans doute… Toutefois, il faut avoir un argument fort pour me convaincre de me battre, car rien ne me déprime plus au monde que l’idée de voir cette guerre civile s’éterniser.
Je suis du genre à vouloir apporter mon aide aux plus miséreux. Seules les personnes me connaissant bien savent qu’il m’arrive d’être douce et sensible envers les gens que j’aime, mais aussi envers les plus pauvres. Dès qu’il m’est possible d’apporter mon aide, autant financièrement qu’humainement, c’est un exercice auquel je me prête facilement. Il m’arrive de temps à autre de prendre cette cause beaucoup trop à cœur, me faisant parfois culpabiliser sur le fait de vivre plus que convenablement. Cette vie d’opulence devrait m’exempter de tout travail, je ne pourrais jamais m’y résoudre. Têtue, voilà un de mes principaux défauts…


Apparence, vêtements, anecdotes De mes 1m63, je ne me considère pas comme très petite, mais pas pour autant très grande. Néanmoins, cela peu avoir quelques désavantages lorsque je tente de me faire prendre au sérieux par quelques combattants bien plus imposants que moi. Ma petite taille a toutefois des avantages, comme ma facilité à me déplacer et à me montrer plus discrète que mes camarades de jeu, bien que la discrétion ne soit pas mon fort, notamment par la présence de mon arc constamment visible dans mon dos.
La majorité du temps, je porte des vêtements confortables me permettant de me déplacer plus facilement : pantalon en peau et simple chemise, parfois surmontée d’une veste en peau un peu plus chaude, je n’ai pas vraiment l’attirail du parfais guerrier, ce que je ne suis pas de toute façon. Je porte également des mitaines de laine, le temps à solitude n’étant pas des plus chauds. A mon cou, j’ai constamment le pendentif offert par ma mère à ma naissance et qui ne m’a jamais quitté depuis. Je n’ai jamais su ce qu’il signifiait vraiment, ni ce qu’il pouvait m’apporter, mais j’ai toujours trouvé ses reflets émeraudes magnifiques. A mes oreilles se trouvent la majorité du temps des petites perles, habillant un peu mon visage.
J’ai pris pour habitude d’attacher mes longs cheveux noirs à l’arrière de ma tête, me libérant ainsi de toute obstruction dans ma vision. Néanmoins, il m’arrive de les laisser en liberté, notamment lorsque je revêts les quelques belles robes que j’ai en ma possession. Ainsi, la petite cicatrice que j’ai acquise derrière l’oreille est masquée à la vue de tous.

Compétences et équipement Je n’ai pas acquis beaucoup de compétence au cours de courte vie, mais il y a néanmoins quelques petites choses dont je peux me vanter de savoir faire. Chanter et jouer du luth sont deux choses dont je m’exerce depuis mon enfance. Aujourd’hui, je ne peux pas dire que je sois excellente, mais tout au moins assez bonne pour proposer mes services auprès des jarls.
L’arc est certainement l’arme que je manie le mieux, bien plus que l’épée ou le couteau que je trouve bien trop complexe à mon goût. J’ai encore beaucoup de choses à apprendre, mais je suis loin d’être une débutante. Mon arc me permet notamment d’être bonne chasseuse, et ainsi concocter de bons petits plats, car rien n’est plus revitalisant qu’un bon repas.
Monter à cheval est essentiel lorsque l'on est souvent sur la route entre les différentes grandes villes. Depuis que Storn est en ma possession, il m'es plus facile de me déplacer, bien que je ne sois pas toujours à l'aise une fois sur son dos.
Ma race me permet d’avoir une certaine éloquence et une certaine confiance en moi lorsqu’il s’agit de m’exprimer en public ou de convaincre quelqu’un, notamment lorsqu’il s’agit de marchander. Cela va de pair avec ma fâcheuse manie de mentir. Elle ne paye pas toujours, mais quelque fois cela marche.

Paramètres systèmesPseudo/Prénom EmmaLine Age 24 ans Pays France Comment as-tu connu le forum ? En voguant sur PRD Des remarques ? Bonne lecture et au plaisir de vous rejoindre  :wah:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivania Rutilus
Barde
Messages : 20
Sujet: Re: Ivania Rutilus # Une main de fer dans un gant de soie Mer 9 Jan - 10:12

" No one is ever the vilain of their own story "

L’histoire se répète : après Helgen, c’est à présent de Blancherive qu’on parle : la ville a en effet essuyé une attaque de Dragon. Ce dernier aurait néanmoins été tué, et la rumeur court qu'un Enfant de Dragon s'est éveillé. Que pensez-vous de tout ça ? L’avez-vous vécu et, sinon, y croyez-vous, ou doutez-vous encore de l’existence de ces géants ailés cracheurs de feu ?

Je suis du genre à ne croire que ce que je vois. Néanmoins, je fais partie de ces personnes croyant au retour des dragons. Mon père ayant été sur place, je doute que ce dernier ait pu mentir à ce sujet, d'autant plus que mon frère y a perdu la vie. Quant à l’enfant de dragon, je dois avouer que cela ne me fait ni chaud, ni froid. Si un enfant s’est réveillé c’est une bonne chose, autrement cela ne changera pas vraiment ma manière de vivre, sauf si je venais à croiser ou apercevoir un dragon, bien entendu.

La mort du haut-roi des mains du chef des rebelles, le siège de Fortdhiver sont deux actions qui ont fait éclaté la guerre civile, longtemps larvée entre Impériaux et Sombrages : comptez vous vous engager d'un côté ou de l'autre ?

Ma famille a toujours servi les impériaux, il était donc inévitable que j’y passe à mon tour. Néanmoins, bien qu’ayant juré de combattre à leur côté, je n’exclue de me ranger dans le clan des sombrage si j’estime que leur cause est plus juste. En définitive je n’ai pas vraiment décider dans quel camp je souhaiterai me ranger… Je tiens beaucoup trop à mon indépendance, mais il est vrai que la discipline impériale n’a rien pour me séduire.



Raconte-moi ton histoire...

J’ai respiré l’air de Bordeciel pour la première fois il y a maintenant vint-deux ans, en l’an 179. Fille d’une riche couturière et d’un légionnaire impérial, je suis née et j’ai grandit au sein de la cité de Solitude. Je n’irais pas jusqu’à dire que je suis venue au monde dans un berceau doré, mais il est certain que nous vivions plus que confortablement et que nous n’en manquions jamais de rien. Vivant dans les quartiers aisés de la ville, nous étions bien loin de la pauvreté et de la misère, sans pour autant que cela ne nous coupe des réalités et des difficultés de ce monde.

Deux ans avant moi un petit garçon du nom de Valerius, qui ne sera rien d’autre que mon grand frère, avait fait son apparition. Nos deux caractères bien différents ont donné plus d’un fil à retordre à nos parents. Lui si calme et réfléchi, contre moi l’impulsive et l’énergique, il y avait de fortes chances pour que cela fasse des étincelles. Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, nous nous entendions parfaitement bien, faisant les quatre-cent coups ensemble. Rares étaient les fois où nous nous disputions, préférant faire tourner la tête des autres. Nous étions complices et quasiment inséparables, tels de véritables meilleurs amis. C’est d’ailleurs Valerius qui commença à m’apprendre à me servir d’un arc pour la première fois, après de nombreuses demandes de ma part. Au départ cela devait rester notre petit secret et personne autour de nous n’était au courant de mon soudain penchant pour le tir à l’arc. Mais de fil en aiguilles, mon père fini par le découvrir et ne fut pas si surpris que cela, acceptant que ces entrainements improvisés continuent.

Jonglant entre mes jeux d’enfants et les quelques entrainements de tir à l’arc, il m’arrivait de temps à autre d’aller aider ma mère quelques heures par jours. Durant ces séances, elle m’apprenait quelques paroles de chansons qu’elle connaissait et nous nous amusions à chanter pour faire passer le temps, et rendre le travail moins laborieux. Au bout de quelques mois, puis de quelques années, je me rendis compte que chanter et raconter des histoires me plaisait, au point de décider d’en faire mon métier et d‘entrer à l’académie des bardes. Je n’étais pas la meilleure étudiante de l’académie : vie ennuyée, je préfère la pratique à la théorie ce qui a le don d’embêter mes professeurs et parfois mes camarades. Douée dans ma discipline, mes capacités m’ont sauvées plus d’une fois du renvoi. J’ai cependant appris en grandissant à calmer mes ardeurs et à me concentrer pour espérer réussir dans cette voix.

C’est en l’an 200 qu’eu lieu la terrible attaque de dragon à Helgen. Valerius avait prêté serment à la légion depuis quelques mois à peine. La prise d’Ulfric Sombrage par les impériaux était sa première victoire et malheureusement sa dernière. Valerius fut l’une des victimes de cette attaque. Au retour de notre père, moi et ma mère furent dévastée par cette nouvelle. Cette dernière ne réussit jamais à s’en remettre, d’autant plus que mon père préférait s’absenter plutôt que de voir nos mines tristes et mélancoliques. Il ne fallut que quelques semaines à ma mère pour disparaître à son tour, morte de chagrin. Envahis par la tristesse et la colère, mon paternel fut ravagé par la vengeance. Ce n’était pas Valerius qui aurait dû mourir ce jour-là, mais bien Ulfric. Je lui promis de toujours me battre pour l’Empire, bien qu’au fond de moi je savais que je ne pourrais jamais tenir cette promesse, et encore moins prêter serment à la légion.

Cela fait maintenant un an que j’ai quitté l’académie des bardes et que je rends visite à quelques jarls pour raconter mes histoires et jouer de la musique. En chemin, il m’arriver de rendre service aux plus pauvres, quitte à m’en prendre aux soldats de la légion lorsque cela est nécessaire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erendis
Chambellan
Messages : 143
Sujet: Re: Ivania Rutilus # Une main de fer dans un gant de soie Mer 9 Jan - 12:01
Bienvenue dans le coin !
Je ne connais pas cette actrice mais elle est chou :heart:

________________
❝ i am the sorcerer of my own darkness.❞ where once was light, now darkness falls. where once was love, love is no more. don't say goodbye. don't say i didn't try.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khelan at-Azan
Mercenaire
Messages : 98
Sujet: Re: Ivania Rutilus # Une main de fer dans un gant de soie Mer 9 Jan - 13:10
Bienvenue à toi!! :dance:

________________



I'm not scared of the lights...
'just myself in the shadows.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ectraconcept.tumblr.com
Wyn Ysciele
Mage
Messages : 862
Sujet: Re: Ivania Rutilus # Une main de fer dans un gant de soie Mer 9 Jan - 13:22
Que de mystères :omfg: :omfg: En tous cas j'aime bien cette bouille et je suis amoureuse du gif à l'arc :amour: J'ai hâte d'en savoir plus, bienvenue parmi nous :yes:

________________

It's still magic even when you know how it's done
Yes! I'm me! I am careful and logical and I look up things I don't understand! When I hear people use the wrong words, I get edgy! I am good with cheese. I read books fast! I think! And I always have a piece of string! That's the kind of person I am!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivania Rutilus
Barde
Messages : 20
Sujet: Re: Ivania Rutilus # Une main de fer dans un gant de soie Mer 9 Jan - 14:06
Merci pour vos messages :ohyeah:

________________
No one is ever the vilain of their own story
   

CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nels Stonekeeper
Jarl
Messages : 78
Sujet: Re: Ivania Rutilus # Une main de fer dans un gant de soie Mer 9 Jan - 17:43
Bienvenue à toi ! je connais pas du tout ton avatar mais elle est fort choupie ! En espérant que tu te plaises parmi nous o/ !

________________
Jarl Of Markath
We're the children of Skyrim, and we fight all our lives / And when Sovngarde beckons everyone of us dies. ; by aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivania Rutilus
Barde
Messages : 20
Sujet: Re: Ivania Rutilus # Une main de fer dans un gant de soie Mer 9 Jan - 18:31
Ahah, merci Nels ! :uhuh:

________________
No one is ever the vilain of their own story
   

CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yildun Silvereyes
Prêtre
Messages : 117
Sujet: Re: Ivania Rutilus # Une main de fer dans un gant de soie Jeu 10 Jan - 18:46
Hey hey :wah: Bienvenue par ici et bon courage pour le reste de ta fiche :ange:

________________
† I feel my ancestor in my blood. I am a body people that are asking not to be forgotten.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldaria Valius
Mage professeur
Messages : 25
Sujet: Re: Ivania Rutilus # Une main de fer dans un gant de soie Jeu 10 Jan - 20:15
Owii une Impériale ! Et barde qui plus est :wah: Bienvenue sur le forum, j'aime beaucoup l'avatar que tu as choisi ! Bon courage pour compléter ta fiche :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Attheia Wavrick
Chasseur de dragon
Messages : 286
Sujet: Re: Ivania Rutilus # Une main de fer dans un gant de soie Sam 12 Jan - 20:29
Il va nous falloir un lien :wah: Bienvenue parmi nous et bon courage dans le monde peuplé de dragons de Tibidi :omfg: :minicoeur:

Par contre, en tant que barde, tu serais normalement dans le groupe artisan, si ça te va ? Combattants c'est plutôt pour ceux dont c'est la principale occupation :sisi:


Bienvenue parmi nous !
Allez dans le menu des compétences pour les augmenter



❖ Tu peux maintenant passer signer les bottins Il y en a pas mal parce qu'on aime bien que tout soit bien rangé, mais il ne faut pas passer à côté, pour que tout soit clair pour tout le monde ensuite N'oublie pas aussi de signaler ton rôle et si tu as un clan
❖ Toujours dans la section obligatoire, il faut que tu crées ton agenda de rp : non, ce n'est pas une fiche de lien, c'est juste pour poster un lien à chacune de tes réponses, pour voir ton activité rp ! Tout est expliqué juste là mais en cas besoin, n'hésite pas à mp le staff!
❖ Pour trouver des liens et des rps, il est fortement conseillé de te créer une fiche de lien et passer dire coucou dans celle d'autrui !
❖ A propos de liens, pour créer ton propre pré-lien et ton propre scénario il n'y a aucun souci ! Tout est expliqué par là ! Attire de nouveaux camarades, petit dovahkiin
❖ Les journaux de bord sont optionnels, mais je te donne leur emplacement sur la carte : faire ta chronologie, le carnet de note de ton perso, un p'tit rp solo, noter son évolution tout ça est libre !
❖ Enfin, tu peux aller jeter un coup d'oeil du côté du système de dés et des demandes diverses : toujours bien de savoir ce que tu peux faire De même pour ouvrir un rp et/ou archiver un rp il faut jeter un oeil ici !
Et ça c'est quoi ? ça c'est là où l'on vote sur le forum Paraît que c'est vachement utile pour ramener de nouveaux membres et faire prospérér l'empire la rebellion la non-consanguinité en Bordeciel

________________
Never laugh at live dragons
Virago (n.) a strong, brave, warlike woman; a woman who demonstrates exemplary and heroic qualities. A warrior.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivania Rutilus
Barde
Messages : 20
Sujet: Re: Ivania Rutilus # Une main de fer dans un gant de soie Dim 13 Jan - 10:05
Merci beaucoup :wah:

Le groupe Artisan me va parfaitement ! J'avais beaucoup hésité entre les deux :amour:

________________
No one is ever the vilain of their own story
   

CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Attheia Wavrick
Chasseur de dragon
Messages : 286
Sujet: Re: Ivania Rutilus # Une main de fer dans un gant de soie Dim 13 Jan - 14:57
Je t'ajoute, c'est tout bon :cutie:

________________
Never laugh at live dragons
Virago (n.) a strong, brave, warlike woman; a woman who demonstrates exemplary and heroic qualities. A warrior.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Ivania Rutilus # Une main de fer dans un gant de soie
Revenir en haut Aller en bas
 

Ivania Rutilus # Une main de fer dans un gant de soie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Un miroir pour une bataille sanglante! (PV Julian)
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes
» Le poids de la Digicel dans la fiscalite haitienne
» Se pou nou lave men nou souvan pou evite tout kalite maladi.





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
There be Dragons :: Registres Impériaux :: Devenir un Aventurier :: Aventuriers qualifiés-