Poster un nouveau sujetRépondre au sujetPartagez|
avatar
Général de la garde
Messages : 134
Sujet: Frothar + love doesn't discriminate between the sinners and the saints Mer 3 Jan - 0:26

Frothar
28 ans | Cœur à prendre | Homosexuel | Alexander Ludwig | Combattant
Race & origine Fier nordique, il en porte les traits les plus purs : une peau pâle, des yeux d’un bleu glaciale et une chevelure blonde comme le jeune blé. La carrure, aussi, et le port altier d’une famille vivant et dirigeant Blancherive depuis des générations. Affiliation Sa loyauté va avant tout à sa famille, qui a toujours été très importante à ses yeux ; et, ensuite, à la cité qu’il ne gouvernera jamais. Il est un fervent amoureux de sa terre, de Bordeciel entière et, à ce titre, sa loyauté va à la Légion Impériale qui a su négocier le traité qu’il fallait pour éviter à deux empires de se battre. A ses yeux, Ulfric n’est qu’un arriviste ayant profité de la situation pour – certes – renverser légalement le haut-roi, mais s’approprier Bordeciel et sa régence... Métier Général de la Garde de Blancherive, un poste que sa sœur lui a fait l’honneur de lui confier, mettant entre ses mains la sécurité de la ville – et de la châtellerie. Cela ne lui fait pas oublier l’injustice qu’il trouve dans l’accession au trône de sa sœur, qu’il pense moins apte que lui à gouverner, et... Il sait que si ses gardes peuvent être efficace contre une armée, ils ne sont pas grand-chose face à un dragon. Dieu Cela peut paraître étrange pour un combattant de sa trempe, mais c’est bien Mara qui reçoit toutes les faveurs du jeune homme – suivit, d’assez près, par Dibella et Akatosh. Il lui arrive également d’adresser parfois quelques prières à Talos, malgré son respect de la neutralité de sa sœur et (surtout) son soutien pour l’instant muet envers la Légion.

Caractère Calme, posé, réfléchi. Ce sont les mots qui décrivent certainement le mieux le jeune homme, et l’image qu’il renvoie de prime abord. En effet, contrairement à sa sœur toujours pleine de fougue, le caractère de Frothar est beaucoup plus tranquille. On peut sentir toute sa force en plongeant dans son regard, en y voyant brûler la flamme de sa jeunesse et de sa détermination, mais il a toujours su doser son exubérance et sa raison, un peu comme le parfait équilibre entre sa sœur aîné et son jeune frère. Frothar a toujours désiré diriger cette châtellerie qu’il chérie par-dessus tout, qu’il a appris à connaître et à aimer ; ce n’est pas rare de le voir se mêler à la foule, parcourir le quartier des plaines, faire le marché du quartier des vents ou juste traîner avec ses gardes pour partager une chopine. Des choses que son père ne regardait pas d’un œil forcément favorable, mais qu’il respectait : son fils savait se faire apprécier de son peuple, était présent pour eux, à leur écoute, et cela ne pouvait que lui être favorable. Frothar était et reste persuadé que si son père n’avait pas été emporté par la maladie, il l’aurait nommé lui à la tête de Blancherive, et tout le monde aurait été content.

Mais le fait est que Dagny est assise là où il ne pourra jamais l’être, et que – bien qu’aimant profondément sa sœur – le jeune en ressente une pointe de rancœur. Elle n’a rien fait, rien dit pour lui céder la place ; elle l’a « juste » nommé général de la garde pour essayer de lui changer les idées. Mais Frothar n’oublie pas : il pardonne facilement, mais n’oublie pas. Son regard est acéré, ses capacités de déductions plutôt bonnes et, s’il n’était pas si droit dans ses bottes, il aurait certainement fait un bon voleur ; ou un bon barde. Pour autant, il n’est pas foncièrement mauvais – ni bon. Presque au contraire. Il a ses qualités, et ses défauts ; comme tout le monde. Il donne peut-être un peu trop de lui-même pour sa famille, Blancherive et Bordeciel, et ne prend pas assez pour lui mais, jusqu’à présent, cela n’a jamais été un fardeau.

Frothar est quelqu’un de sociable, la preuve en est de son habitude de se mêler au peuple. Il aime le contact, et les liens de la famille sont indéfectibles, malgré les différends qu’il peut parfois avoir avec Dagny (son aigreur face à sa place de Jarl, le fait qu’elle veuille une stricte neutralité)... Ses proches, au-delà de sa famille, peuvent être assuré de compter sur lui, et n’importe qui est placée sous sa protection peut être sûr qu’il est prêt à le défendre au péril de sa propre vie – contraste parfois étonnant avec sa force tranquille et son attitude posée. Il est passionné, on lui doit bien ça : il est passionné par l’histoire de son pays, et son pays. Il adore conter d’anciennes légende, et prend un plaisir tout particulier à voir briller les yeux des enfants constituants, parfois, son public. Lorsque ce n’est pas un amant, dans l’intimité et le secret de sa chambre à coucher. L’homme est tendre, bien plus tendre qu’on ne pourrait s’y attendre : même romantique. Il aime les gestes doux, les mots suaves et les longues étreintes. S’il ne parvient pas à s’attacher, s’il n’est pas prêt à assumer son homosexualité en public, à la vue et au su de tout Blancherive, on ne peut néanmoins pas dire qu’il ne sait pas s’occuper de ses amants. Et entre les murs du Fort-Dragon, où on connaît ses préférences, il devient soudainement plus expansif auprès de ses conquêtes.


Apparence, vêtements, anecdotes
+ Frothar n’est pas attiré par les femmes. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé : et il en a eu plusieurs, des conquêtes aux courbes ondulés, dans ses plus jeunes années. Pourtant, il n’éprouve aucun désir face à elles, alors que la virilité des hommes lui fait un tout autre effet. Ce n’est pas quelque chose dont Frothar a honte – pas vraiment. Il est capable d’en parler librement avec ses proches, de plaisanter même avec Dagny (oui, ils donnent parfois ensemble des notes aux hommes qu’ils apperçoivent) mais en public, c’est une toute autre histoire. Il reste discret sur sa vie privée et intime, même s’il ne manque pas d’amants ; tendre avec eux pour quelques heures, voire quelques jours si ceux-ci sont simplement de passage, Frothar ne s’attache pas. Il hésite. Il cherche. Il est, au fond de lui (malgré lui ?) romantique. Il n’est juste pas prêt à assumer quoi que ce soit devant son peuple – pas encore.
+ Le frère de la Jarl ne le sais pas encore, mais il est un Dovahkiin – un Enfant de Dragon. Il l’apprendra peut-être un jour, si ses pas le mènent (lui et ses hommes) au-devant d’un cracheur de feu et que c’est le lézard qui y laisse ses écailles.
+ Le jeune homme est un cavalier émérite. Il n’a peut-être pas la même passion que sa sœur pour les chevaux, mais c’est une activité dont il raffole également : à plus forte raison qu’il adore son cheval, Ysgr. Un bel étalon de cinq ans à la robe grise pommelée dont il prend soin, presque autant que son fidèle chien croisé de loup (ce n’est pas su, mais du moins en est-il en est persuadé) qu’il considère presque comme son bébé, et qu’il a nommé Herulf... Ce qui signifique littéralement « Le loup-guerrier de l’armée ». Très recherché pour le compagnon à fourrure du général des gardes – et de l’armée, donc – de Blancherive, vous en conviendrez. Si vous êtes curieux, voilà les bestiaux.
+ Frothar possède plusieurs cicatrices, notamment sur les flancs, dans le dos ou au niveau de l’épaule. Les combats qu’il a mené contre divers bandits, mercenaires ou hors-la-loi n’ont pas tous été faciles, loin de là, et les entraînements ont aussi été rudes, en particulier lorsqu’il va croiser le fer avec les Compagnons. Il est également tatoué sur le bras droit, de l’épaule jusqu’au coude, divers symboles représentant la force, la prospérité, la justesse de l’esprit, Mara, Dibella, Akatosh... Diverses runes symboliques.
+ Frothar connaît le secret des Compagnons – des membres du Cercle, du moins –, mais sait tenir sa langue. Par respect, entre autre – et parce qu’il ne veut pas vraiment finir croqué. Non qu’il ne leur fasse pas confiance, tout au contraire, mais on ne sait jamais. Et, malgré le fait qu’il puisse parfois être en conflit avec leur Héraut vis-à-vis de la neutralité de Dagny, il a toujours eu beaucoup d’estime pour cette guilde de guerriers qu’il aurait aimé rejoindre, s’il n’était pas le fils de Balgruuf, s’il n’était pas le général de la garde. Cela ne l’empêche pas d’avoir la chance d’y passer du bon temps de temps à autre ; festoyances, entraînements donc et, parfois, quand il en ressent le besoin, il vient demander des conseils à Advar. A eux deux, ils sont certainement capable de faire des prouesses de stratégie.


Compétences et équipement
+ Epée (de la forgeciel) & Bouclier à un très bon niveau
+ Arc a un bon niveau
+ Niveau basique avec une hache & une dague
+ Armure lourde
+ Très bon cavalier
+ Assez bon chanteur et conteur
+ Bon stratège & autoritaire, sait mener les hommes et se faire écouter
+ Absolument pas doué en magie - il laisse ça à son cadet
+ Grande facilité à utiliser la Voix mais... Ne le sait pas encore
+ Il garde toujours deux bourses sur lui ; sa bourse habituelle, souvent bien remplie, et une autre cachée dans un pli de ses vêtements "au cas où". Il garde aussi quelques potions dans son sac, et du matériel de premier soin.

Paramètres systèmesPseudo/Prénom Dukett & Val' Age Bientôt 22 Pays Angleterre Comment as-tu connu le forum ? :perv: Des remarques ? :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Général de la garde
Messages : 134
Sujet: Re: Frothar + love doesn't discriminate between the sinners and the saints Mer 3 Jan - 0:42

"History is written by the victors in the blood."

Les dragons ont toujours été une légende, du folklore : maintenant, on dit qu'un d'entre eux à attaquer la forteresse d'Helgen.. Y croyez-vous ?

« Helgen n’est pas si loin que ça de Blancherive – mais à vol de dragon, je pense que rien n’est bien loin. Quoi qu’il en soit, si le retour des dragons n’est pas fabulé, alors il va falloir faire bien attention – et ce n’est pas en se reposant sur Fort Dragon qu’on s’en sortira, si tel est le cas. Je préfère scruter le ciel, méfiant, que me reposer sur nos lauriers passés. »

La mort du haut-roi des mains du chef des rebelles, le siège de Fortdhiver sont deux actions qui ont fait éclaté la guerre civile, longtemps larvée entre Impériaux et Sombrages : comptez vous vous engager d'un côté ou de l'autre ?

« Je ne cautionne pas les actions d’Ulfric, qu’on se le dise : et pourtant, je suis un Nordique, je ne m’en cache pas, je m’en vante presque. Je suis ici sur ma terre, ma terre que je revendique et que je chéri : d’abord Blancherive, ensuite Bordeciel. Et pourtant, non, je n’approuve pas ce que fait Ulfric. Il y a plus en jeu qu’un culte (quoi que je déplore ce point du traité) et si je respecte la décision de neutralité de ma sœur et que je ne me suis engagé dans aucun des deux camps, ma préférence va clairement à la Légion Impériale. »



Raconte-moi ton histoire...

Être bien né ne fait pas toujours tout. Pourtant, cela n’a jamais été une source de problèmes pour Frothar ; ou moins que pour son aînée, à ce qu’il lui semblait. Les avantages de sa naissance seyaient à Dagny, mais certain « inconvénients » ne semblaient pas lui aller, tandis que Frothar s’en accommodait fort bien. Moins fougueux, plus enclin à écouter, il a toujours destiné hériter de la régence de Blancherive ; mais cela n’allait pas arriver, à moins que son père ne se décide à léguer son rang à son cadet – chose qu’il espéra longuement, une fois qu’il fut en âge de comprendre les enjeux de tout ce que cela pouvait représenter. Sa sœur faisait certes des efforts, mais il en faisait plus, et elle n’était clairement pas aussi intéressée par le fait d’être Jarl que lui l’était. Ils furent élevés par leur père, aidé de son chambellan, leur mère étant morte tôt : Frothar ne s’en souvenait, pour ainsi, plus de lui-même. En revanche, l’arrivé de leur cadet, ça, il s’en souvenait parfaitement, ainsi que du fait qu’ils aient fait croire qu’il s’agissait d’une adoption et non pas d’un bâtard : qu’est-ce qui est arrivé à la mère du petit Nelkir ? Frothar n’a jamais cherché à en savoir plus, il avait bien compris qu’ils partageaient au moins le même père, et il n’y avait aucune différence entre Dagny et Nelkir : tous les deux faisaient partie de sa fratrie, de sa famille, et qu’ils partagent strictement le même sang ou non n’y changerait rien.

Frothar grandit dans l’optique de réussir à devenir Jarl, tout en suivant une formation de guerrier ; a posteriori, il regretterait peut-être son ambition et le fait de ne pas en avoir profité pour intégrer définitivement les Compagnons, plutôt que de traîner dans leurs pattes et leur terrain d’entraînement. Cela dit, il n’aurait pas eu meilleure école que Jorrvaskr pour apprendre à manier ses armes. C’est d’ailleurs plus ou moins par hasard qu’il découvrit le secret de certain membres des Compagnons, et soi-disant membre du « Cercle », quoi qu’il soit persuadé au fond de lui que s’il a pu le savoir, c’est qu’on avait bien voulu lui laisser entrevoir ce qu’il aurait pu gagner à devenir un Compagnon. Le jeune homme n’a jamais su s’il en était effrayé ou si, au contraire, cette perspective et cette décision qu’ils avaient prise l’attirait : la question ne se pose plus, dans le sens où il sait d’ores et déjà qu’il ne deviendra jamais un Compagnon. Quant à garder le secret pour lui, c’est une question d’honneur, de respect et d’estime qu’il a envers les Compagnons.

La Grande Guerre, en tant que telle, n’a pas eu de réelle impacte sur lui : il est né pendant celle-ci, deux ans à peine avant son terme. Ils n’en gardent que de rares souvenirs, certainement parce qu’on leur a longtemps compté le courage des Hommes – le Traîté de l’Or Blanc ayant mis fin au conflit, en revanche, le touche beaucoup plus puisque c’est lui qui a mené à la présente Guerre Civile qu’ils voient tous poindre à l’horizon et dont il désespère de la neutralité de sa sœur dans ce conflit. Il fut pris de court à la mort de son père, cependant, peu de temps après « l’assassinat » du Haut-Roi par Ulfric. Balgruuf fut emporté par la maladie, trop rapidement pour que qui que ce soit ait eu le temps de faire quoi que ce soit. Et personne, à ce moment-là, ne s’est posé la question de savoir ce qui s’était réellement passé. Avec la perte de son père qui lui déchira le cœur, Frothar voyait en plus le rang de Jarl lui passer sous le nez, tandis que sa sœur prenait place sur le « trône » de leur père et qu’on le nommait, lui, général de la garde. Un an après, il continue à garder une certaine aigreur vis-à-vis de ces évènement, quoi qu’il ne puisse réellement en vouloir à son aînée.

Et puis, aujourd’hui, il y a tellement plus à faire que de se préoccuper d’un rêve d’enfant qui n’aura plus jamais lieu, à moins d’un tragique accident dont il ne veut absolument pas : oui, il rêvait de devenir Jarl, mais il préfère largement être soldat avec sa sœur Jarl, que Jarl avec sa sœur morte. Il continue de la conseiller, mais déplore sa neutralité tandis qu’elle ne veut rien savoir de son opinion favorable à la Légion. De son côté, Frothar a doublé les patrouilles et le nombre de gardes les composants : on entend des rumeurs étranges, et ces dragons parcourant soi-disant le firmament de Bordeciel... Il ne veut pas être pris de court, et préfère être prudent que le regretter un jour.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
Sujet: Re: Frothar + love doesn't discriminate between the sinners and the saints Mer 3 Jan - 4:25
Hello toi ! :)

Hâte d'en lire un peu plus sur ce personnage et de voir quelle relation on pourra créer entre nos deux personnages lol

Sache que je suis réellement ouverte à tout : ça me dérange pas qu'ils aient une relation juste professionnelle mais se respectent, qu'ils se supportent à peine/se détestent ou alors qu'ils soient bons amis. Tout dépendant aussi de la personnalité de Frothar et de son lien avec Dagny... Après tout, le rôle de Freya est avant tout de protéger le Jarl.

Chose sûre, ils se connaissent depuis au moins 14 ans.

N'hésite pas à venir en privé pour en discuter plus tard, si ça t'intéresse. :) A plus miss ! :wah:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chambellan
Messages : 132
Sujet: Re: Frothar + love doesn't discriminate between the sinners and the saints Mer 3 Jan - 10:34
Gâchis de l'homme :o:
(mais jte kiffe quand même :minicoeur: )

________________

❝ i am the sorcerer of my own darkness. ❞ where once was light, now darkness falls. where once was love, love is no more.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
Sujet: Re: Frothar + love doesn't discriminate between the sinners and the saints Mer 3 Jan - 12:21
Bienvenue avec ce nouveau perso :wah:  Dovahkiin qui s'ignore hein :yes:   ça va être cool à suivre ça !! :dragon:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mage
Messages : 780
Sujet: Re: Frothar + love doesn't discriminate between the sinners and the saints Mer 3 Jan - 13:48
Toi, encore :eyes: Re-bienvenue parmi nous petit Froufrou :glass: :amour:

________________

It's still magic even when you know how it's done
Yes! I'm me! I am careful and logical and I look up things I don't understand! When I hear people use the wrong words, I get edgy! I am good with cheese. I read books fast! I think! And I always have a piece of string! That's the kind of person I am!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Général de la garde
Messages : 134
Sujet: Re: Frothar + love doesn't discriminate between the sinners and the saints Mar 9 Jan - 15:45
Merci vous tous :wah:
J'avance lentement mais sûrement ma fiche depuis le pays du roi Arthur, désolée si ça prend du temps :chatpotte: :chou: (Talos sait que j'ai envie de rp avec Fro :stare: )
Et j'suis pas "Froufrou" merci :o:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mage
Messages : 780
Sujet: Re: Frothar + love doesn't discriminate between the sinners and the saints Mer 10 Jan - 15:33
Enfin Froufou :wah: :wah: J'aime beaucoup ce petit, attachant et fort :caca:


Bienvenue parmi nous !
Allez dans le menu des compétences pour les augmenter



❖ Tu peux maintenant passer signer les bottins Il y en a pas mal parce qu'on aime bien que tout soit bien rangé, mais il ne faut pas passer à côté, pour que tout soit clair pour tout le monde ensuite N'oublie pas aussi de signaler ton rôle et si tu as un clan
❖ Toujours dans la section obligatoire, il faut que tu crées ton agenda de rp : non, ce n'est pas une fiche de lien, c'est juste pour poster un lien à chacune de tes réponses, pour voir ton activité rp ! Tout est expliqué juste là mais en cas besoin, n'hésite pas à mp le staff!
❖ Pour trouver des liens et des rps, il est fortement conseillé de te créer une fiche de lien et passer dire coucou dans celle d'autrui !
❖ A propos de liens, pour créer ton propre pré-lien et ton propre scénario il n'y a aucun souci ! Tout est expliqué par là ! Attire de nouveaux camarades, petit dovahkiin
❖ Les journaux de bord sont optionnels, mais je te donne leur emplacement sur la carte : faire ta chronologie, le carnet de note de ton perso, un p'tit rp solo, noter son évolution tout ça est libre !
❖ Enfin, tu peux aller jeter un coup d'oeil du côté du système de dés et des demandes diverses : toujours bien de savoir ce que tu peux faire De même pour ouvrir un rp et/ou archiver un rp il faut jeter un oeil ici !
Et ça c'est quoi ? ça c'est là où l'on vote sur le forum Paraît que c'est vachement utile pour ramener de nouveaux membres et faire prospérér l'empire la rebellion la non-consanguinité en Bordeciel

________________

It's still magic even when you know how it's done
Yes! I'm me! I am careful and logical and I look up things I don't understand! When I hear people use the wrong words, I get edgy! I am good with cheese. I read books fast! I think! And I always have a piece of string! That's the kind of person I am!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Frothar + love doesn't discriminate between the sinners and the saints
Revenir en haut Aller en bas
 

Frothar + love doesn't discriminate between the sinners and the saints

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Let Love Lead The Way [PV]
» 05. I Love Rock'n Roll [PV ERIN]





Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
There be Dragons :: Registres Impériaux :: Devenir un Aventurier :: Aventuriers qualifiés-


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet